TENDANCE | SERIE

THE MANDALORIAN: qui veut remanger de la franchise Star Wars ?

Six mois après son lancement outre-atlantique, la toute première saison du Mandalorian est enfin disponible chez nous sur la toute fraîche plateforme Disney+. On décrypte en quelques mots la série du moment et peut être la série top 1 du confinement

Ca raconte quoi ?

C’est l’histoire d’une petite franchise, en français nommée humblement « La Guerre des Étoiles », qui, avec quelques sagas à son actif, nous propose une série autour d’un personnage atypique de son univers : le Mandalorian. Alors, ce peuple dans Star Wars c’est ce que les Arcadiens sont dans 300, les mécaniciens dans Fast&Furious ou les violonistes dans Titanic. C’est-à-dire qu’on les voit de temps en temps dans l’histoire, ils servent à quelque chose mais bon voilà quoi, on va pas acheter des posters de leurs gueules.

Je risque d’attiser la haine des amoureux de la franchise donc je vais corriger. L’histoire est simple, un western galactique nous racontant l’épopée d’un chasseur de prime mandalorien (donc la même dégaine que Boba Fett) qui va être confronté à plusieurs missions mais surtout à un personnage bien particulier, pas étranger aux fans de Star Wars… Tout se déroule entre les épisodes VI et VII (les chiffres romains c’est beaucoup plus classe pour parler de Star Wars). Si vous attendez des sabres laser, vous allez être déçu. On est plus à base de Piuww Piuww, boom, bruit de pistolet qui recharge, Piuww Piuww personnage principal qui crie « couvre moi » Piuww Piuww . En gros, c’est comme si on avait donné un gun laser à Clint Eastwood et qu’on l’avait obligé à porter le casque de Judge Dredd sur la tête pendant 8 épisodes.

Notre humble avis

Bah c’est plutôt pas mal. Surtout si t’es comme nous, un bon Fanboy de Star Wars. Après moi j’aurai tout autant kiffé s’ils avaient sorti une sitcom de Anakin et Obi-wan en colloc à New-York, avec en background des rires enregistrés. Je suis pas difficile. Mais bon ; faisons preuve d’un peu d’objectivité.
L’univers Star wars est superbement représenté, plein de planètes avec des décors propre à chacune, plein de nouvelles (et même quelques anciennes) espèces de créature, une bande son trop efficace – ça résonne encore dans ma tête.. ou alors c’est le fait d’être confiné depuis plusieurs semaines..- . Et on a évidemment le droit aux transitions numériques que tu faisais aussi sur tes powerpoint en DUT. Tu prends tout ces ingrédients, tu mélanges ça à une dose de Western à la John Wayne, une légère pincée d’humour à la Marvel, et quelque batailles de guns bien épiques, Tadam !


Bon, il y a bien quelques défauts quand même : le personnage principal est attachant, intéressant mais on peut reprocher à la série un manque de continuité et un but à accomplir pour les protagonistes. Les épisodes s’enchainent, on y prend gout rapidement mais parfois ils tombent un peu comme un cheveu au milieu de la soupe. Pas de ligne directrice à part la chose d’une certaine couleur que Mando se trimbale h24 comme si c’était son Iphone X. Résumé de chaque épisode : Mando arrive sur la planète, il fait la mission en tirant vite avec son pistolet, dit au revoir à ses nouveaux potes et se casse.

Les derniers épisodes annoncent tout de même une nouvelle perspective pour la saison 2 avec notamment un antagoniste plutôt charismatique. Ce qui manquait peut-être cruellement à cette saison.
Et pour le reste des défauts, les rabat-joies et les « puristes » vont surement en trouver d’autres, du genre:

aha regardez dans l’épisode 2 le mandalorien boit une soupe de jus de poulet sur la planète Nevarro, or cette planète ne dispose d’aucune ingrédients pour cette composition xD #ViveAlexandreAstier

Bref, des défauts presque invisibles qui n’entacheront absolument pas le plaisir à regarder cette série. Elle se savoure bien tranquillement dans son canapé en attendant patiemment le prochain film de Disney ou la fin du confinement (les deux prévus pour 2022).

EN DEUX MOTS

La série débarque comme une relique perdue de l’univers Star Wars. Un projet qui pourra plaire aux néo fan et raviver la flamme chez ceux qui ont perdu tout espoir en la force. Une très belle vitrine pour la plateforme Disney +

4

Note : 4 sur 5.

PARTAGEZ L’ARTICLE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :