CRITIQUE | FILM

MINUIT DANS L’UNIVERS : il faut interdire Georges Clooney de toucher une caméra

Merci Netflix d’être le seul endroit où on puisse trouver des nouveaux films en ces temps sombres des cinémas fermés. En revanche, on ne va pas vous remercier pour la qualité. On retrouve Georges Clooney dans un énième film fade de sa filmographie, le tout orchestré par ses soins. La véritable question est : est-ce que ce film est aussi nul que Monuments Man ?

ÇA raconte quoi ?

Georges Clooney dans l’espace, comme dans Gravity ? Détrompez-vous, cette fois-ci, Georges est bien le seul con à rester sur Terre. Nous sommes dans un futur proche où notre planète est complétement niquée. Effectivement, la pollution atmosphérique de la banlieue parisienne se propage mes amis. Anne Hidalgo avait raison. L’air devient irrespirable. Pire, cela provoque des éruptions cutanées incurables. Finito, les peaux claires et lisses comme dans les pubs Nivéa. La Terre meurt.

Du coup, on cherche une nouvelle planète à niquer. Des voyages d’exploration sont organisés. Sauf que la pollution se propage plus vite que prévu. La population est déjà forcée à évacuer la Terre. Par conséquent, tout le monde se barre. Sauf un mec : Georges Clooney. Il reste parce qu’il a le mal du pays, ou de la fusée on ne sait pas trop. Il est tranquille chez lui, seul au monde, jusqu’au moment où il découvre qu’un vaisseau d’exploration revient sur Terre. La mission de Georges est simple : les prévenir que s’ils remettent les pieds sur Terre, ils auront des plaques de bouton à vie !

Notre humble avis

Le scénario est parfait pour jouer la carte de l’émotion. Un homme seul sur Terre qui va tout faire pour empêcher un vaisseau spatial de revenir à la maison. Vous ajoutez à ça, un Georges Clooney accompagné tout le long du film par une petite fille abandonnée sur Terre. Franchement, vous vous dites que vous allez forcément pleurer ? Et pourtant, c’est la première fois de ma vie que j’en n’ai autant rien à carrer de tous les personnages d’un film. Zéro empathie, ils peuvent tous crever. RAF.

Le film est niais et tente à chaque scène de nous soutirer une petite larme. En gros, ce film fait la manche à nos émotions. Mais c’est tellement niais et cucu que ça devient navrant. Et cette impression va crescendo. Une fois qu’on a compris que le personnage principal devait alerter le vaisseau, comment remplit-on 2H de film ? Et bien Georges Clooney va nous foutre dix mille péripéties qui ne servent absolument à rien. On va nous parler de sa maladie, de son passé, du fait qu’une meuf est enceinte dans le vaisseau.. Bref du remplissage. Un véritable fourre-tout pour faire passer le temps. Beaucoup de scènes ne servent vraiment à rien, je vous jure. Toutes les séquences dans le vaisseau par exemple, elles ne font pas avancer l’histoire. Elles sont là pour rien et on se fait chier à les regarder.

Le problème, c’est que même sur la forme, c’est raté. On a l’impression d’être constamment entouré de quatre murs fond vert, pire que dans Avengers. Les décors en extérieur sont bas de gamme sur Terre, mais dans le vaisseau c’est aussi du grand n’importe quoi. Quelques plans réussis façon SF, mais ça prend 2min30s sur un film de 2h. La musique est clichée, sans identité et n’apporte rien. On dirait juste une sélection d’éléments d’autres films. Puis, le tout assemblé pour faire sa recette.

Bref, un film de Noël qui était censé apporter du baume au cœur. En réalité, ce film vient porter le coup de grâce de cette année 2020, qui fut particulièrement douloureuse. Merci Georges Clooney pour avoir réussi à saper encore plus notre moral après un an de confinement covid-19.

En deux mots

J’ai souffert pendant le visionnage. Ce film est le coup de grâce de cette année 2020. C’est juste l’histoire d’un mec qui cherche de la 4G pour envoyer un message à ses potes.

2

Note : 2 sur 5.

ABONNE TOI AU SITE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :