TENDANCE | FILM

SOUL : ennuyeux pour les enfants, parfait pour les adultes

En pleine période de Noël, Disney Plus sort enfin l'artillerie lourde. Et c'est le studio Pixar qui s'y colle en sortant le très attendu film d'animation : Soul. Mais en période de fêtes, ce film est-il bien adapté pour toute la famille ? Bof. Est-ce que cela fait de lui un mauvais film ? Absolument pas.

ÇA raconte quoi ?

Plongé en plein New-York, nous allons suivre l’incroyable aventure de Joe, un professeur de musique. Et le mot « incroyable » est faible, tant sa vie est banale au départ de cette belle histoire. Professeur de musique dans une petite école de New-York, il se voit proposer un CDI par la directrice. Bizarrement, ça l’intéresse à moitié – On voit qu’il n’a pas encore connu le covid celui-là – Oui, parce que Joe a d’autres plans pour l’avenir. Pour lui, enseigner la musique à des gosses de 13 piges qui ne savent même pas apprécier Miles Davis, c’est naze. Lui, il veut les spotlight, la Fame, ça veut flamber au Madison Square Garden. Il veut signer des autographes, et passer dans le Saturday Night show avec Jimmy Fallon. Oui, son rêve, c’est d’être un jazzman reconnu.

Et lorsqu’il est sur le point de toucher son rêve du bout des doigts, le ciel va lui tomber sur la tête. Ou, c’est plutôt lui qui va tomber tout court. En gros, il meurt. Hop, expédié dans un endroit fantastique. Pas si fantastique que ça, parce que à la base, il devait passer par le couloir de la mort. Mais il s’échappe, pour finalement atterrir dans le monde où les âmes sont créées. C’est un peu le Clairefontaine de la vie. On forme des âmes pour les envoyer sur Terre avant leur naissance. Un endroit parfait pour Joe, car il va pouvoir réfléchir au sens de sa propre vie. Bien aidé par « 22 », une âme en formation , prêt à sauter dans le grand bain.

Notre humble avis

Je n’en peux plus de voir 45 tweets par jour dans mon fil d’actualité : J’ai trop pleuré devant Soul, meilleur film Pixar 😦 . Tous les ans vous dites ça avec un nouveau film d’animation, vous n’en avez pas marre ? Soul n’est pas un chef-d’œuvre, il faut le dire tout de suite. Ne vous laissez pas emporter par le concept très inventif, le film a des défauts. Néanmoins, le concept est super. Les thèmes abordés également. Une ode à la vie qui interroge sur notre existence même. On parle de la conception de la réussite, de la vie, de la mort.. Bref, c’est top. Mais, vous croyez vraiment que des gamins vont s’intéresser à ça ? Les mecs en sont même pas encore au brevet, et vous leur parlez philosophie. Ce film, c’est pire que la conseillère d’orientation pour eux.

Et malgré un concept très créatif, il y a des défauts beaucoup trop apparents. Le personnage principal est malheureusement un peu trop risible. Toujours à prendre la tête avec son rêve ultime de devenir Jazzman. Ca devient presque blessant pour les professeurs de musique cette histoire. Par conséquent, beaucoup moins d’empathie pour un tel personnage. Ah et d’ailleurs, c’est un film qui est censé nous parler de musique, non ? Eh bien foutez du jazz en bande-son bordel. Pourquoi, vous ne le faites pas ? Hormis les moments où Joe joue lui-même du piano (de très beaux plans, j’avoue), la bande-son est beaucoup trop anecdotique. Comme l’antagoniste d’ailleurs. Terry, n’est ni méchant, ni dangereux, il est juste le petit chieur administratif qu’on retrouve à la mairie pour renouveler des papiers d’identité.

Quelques défauts donc, mais en réalité, le concept prend le dessus. Un univers riche et beau qui est en plus sublimé par la technique et le design des équipes Pixar. Les séquences dans l’au-delà sont vraiment très bien foutues. Et certains plans sont vraiment marquants : La zone par exemple, ou encore le gros trou qui permet l’envol pour la Terre. Bref, c’est beau, rien à dire. Le message est également important, comme dit précédemment, on aborde des thématiques matures et peu exploitées. Et l’humour est également bien amené et bien dosé sur certaines séquences, même si encore une fois, c’est très adulte. Vous croyez vraiment qu’un gosse va comprendre les références à tous les mentors de 22 ? Les gosses d’aujourd’hui connaissent Wejdene et Seb Lafrite, pas Abraham Lincoln ou Mère Thérèsa (c’est une phrase de Boomer incroyable que je viens d’écrire). Ah oui et pour info, le film ne doit jamais se terminer de cette manière, il faut porter vos couilles à un moment donné (vous comprendrez après avoir vu le film).

Bref, un film d’animation Disney Plus x Pixar qui, pour une fois, s’adresse plutôt aux adultes qu’aux enfants. C’est globalement très réussi, même si le film pâtit d’un léger manque d’âme justement. La musique et un personnage un peu plus attachant auraient bien aidé à contrecarrer ce constat final.

En deux mots

Ce n’est malheureusement pas un film familial, les enfants vont réellement se faire chier devant. Par contre, ça va parler aux boomers qui ont raté leur carrière de musicien, de footballeur (ligaments croisés), ou encore d’astronaute. Le concept scénaristique est super, le reste un tout petit peu moins.

3,5

Note : 3.5 sur 5.

ABONNE TOI AU SITE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :