CRITIQUE | SERIE

ALICE IN BORDERLAND : enfin une bonne adaptation de manga !

Netflix nous a régalés en cette fin d'année 2020, et le plat principal est Alice in Borderland. Une série japonaise qui porte enfin fièrement le titre de bonne adaptation de manga. De quoi vous occuper pour 2 jours maximum de visionnage.

Ca raconte quoi ?

Vous souhaitez visiter la ville de Tokyo après le covid ? Cette série va légèrement vous déchauffer. Nous suivons le destin d’Arisu, jeune geek un peu cliché, enfermé dans sa chambre à jouer aux jeux vidéo. En réalité, il a subi un décès dans sa famille, celui de sa mère. Et, il a beaucoup plus de mal à vivre cet incident que son frère ou son père. Du coup, Arisu tente de s’échapper en s’amusant avec sa bande de potes composée de Chota et Karube. Un beau trio d’amis qui passent leur journée à boire de la bière et à traverser, sans regarder des deux côtés, le passage piéton de Shibuya.

Bon là, vous vous dites une histoire plutôt banale sur le décès d’un membre de famille, avec l’acception de la mort ect.. Humm, pas vraiment. Alors que ces trois amis se rejoignent hasardeusement ensemble dans les chiottes, le monde va changer. En sortant des toilettes, ils se rendent compte que Tokyo est vide. Plus un chat. Là, les protagonistes s’imaginent dans le film Seul Two d’Eric et Ramzy. Mais ce n’est pas ça.. Au bout de quelques minutes, ils sont conviés (de force) à participer à un jeu. Cool, c’est sûrement une opération marketing organisée par une grande marque. Ils vont gagner un an de massages à Shinjuku. Encore une fois, ce n’est pas ça. Notre trio se retrouve dans un monde infernal, où le seul moyen de survivre est de jouer, et surtout de gagner.

Notre humble avis

C’est une totale réussite. Si vous êtes fan de manga, c’est la cerise sur le gâteau. Vos derniers souvenirs d’adaptation de manga en live action, c’est sûrement Dragon Ball Evolution ou encore Death Note. Des grosses daubes que personne n’a envie de revoir. Et bien cette fois, Alice in Borderland est une superbe adaptation. Déjà, la série respecte l’ensemble des codes du manga. Rien n’a été lissé pour mieux passer sur Netflix. Il y a du sang, de l’action, et surtout un rythme effréné. Les épisodes s’enchainent avec une facilité incroyable. C’est simple, à chaque fin d’épisode vous avez soit envie de connaitre l’intrigue finale, soit découvrir dans quel nouveau jeu va être entrainé notre trio. Et si vous êtes fan du cinéma japonais type Battle Royal, vous allez vous régaler ..

Mais en plus de ça, la forme est au rendez-vous. Ce Tokyo désert présent dans une multiplicité de plans rend incroyablement bien à l’écran. On a vraiment l’impression qu’ils ont évacué toute la ville juste pour tourner la série. Et pour la partie numérique, la production japonaise n’a pas à rougir. C’est clairement très bien fait et cela s’adapte parfaitement à l’œuvre. Même si les effets numériques sont vraiment mineurs dans cette série, car la plupart des séquences sont réellement tournées, malgré l’aspect fantastique de l’histoire.

Côté personnages, les détracteurs de la série vont encore nous sortir qu’ils sont tous clichés. Oui, merci on avait remarqué. Mais on s’en branle, parce que ça fonctionne. On s’attache au geek mal dans sa peau Arisu, on aime suivre l’intrépide alpiniste Usagi, on est captivé par le grand méchant Chapelier, et on a tellement de sympathie pour le timide Chota. Bref, on s’attache ou on s’intéresse à tous les personnages. D’ailleurs, tous les acteurs réalisent de très bonnes prestations d’acting. Je vous l’ai dit, tout est au rendez-vous dans cette série !

En résumé, une série ultra divertissante qui reste très fidèle à l’esprit de l’œuvre originale de Haro Aso. Alice in Borderland, saura ravir à la fois les fans de Shonen mais aussi les non-initiés. L’objectif est donc atteint. Je pense que beaucoup d’entre nous serons impatients de découvrir la saison 2, surtout après avoir vu les dernières minutes de l’ultime épisode. L’internationalisation du contenu Netflix se développe sur de bonnes bases.

EN DEUX MOTS

Enfin une bonne adaptation de manga japonais. Du sang, de l’intrigue, un rythme haletant. Bref, vous allez enchainer les épisodes en moins de deux jours.

4

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :