CRITIQUE | FILM

LE DISCOURS : une comédie rafraichissante, parfaite pour l’été !

Ma première comédie depuis la réouverture des salles de cinéma (j'en avais marre de chialer avec The Father ou Falling). Quoi de mieux qu'un petit film Français au rythme effréné et porté par un Benjamin Lavernhe hilarant ?

Ca raconte quoi ?

Adrien connait des jours un peu compliqués. Sa meuf vient, du jour au lendemain, de lui imposer un break. Ca commence à faire long, plus de 38 jours. Il n’en peut plus, et décide donc de la recontacter. Le problème, c’est qu’il est coincé à un dîner de famille. Tu sais, le dîner où ton daron raconte dix fois la même anecdote, où ton beau-frère se prend pour Einstein, et où ta mère prépare toujours le même gâteau au Yaourt.

Bref, la situation est critique. Il attend impatiemment la réponse de Sonia par sms, sauf que dans le même temps, son beau-frère lui demande une grosse faveur. Il aimerait qu’il fasse un discours à l’occasion de son mariage avec sa sœur. Adrien commence à serrer, le ciel lui tombe sur la tête.. C’est vraiment pas sa semaine à ce pauvre garçon !

Notre humble avis

Quel petit plaisir ce film. Une comédie française comme on les aime, avec de l’humour bien sûr, mais aussi de la personnalité et de la prise de risques !

On est loin des films sans inventivité à l’humour potache, parfois beauf que le cinéma Français a parfois tendance à nous servir –vous savez, les films avec une affiche sur fond bleu. Le Discours est beaucoup plus audacieux. Déjà, il nous offre une mise en scène super-vitaminée. Vous aurez le droit à des va-et-vient temporels du début à la fin. On navigue entre le passé, le futur, les souvenirs, les anticipations du personnage principal. Cela donne forcément un film rythmé, le tout bien aidé par les choix de mise en scène.

On retiendra également l’humour. Entre satire, humour noir et ironie, on adore voir Adrien se lamenter sur son sort h24 et nous décrire son intimité avec un ton acide comme cela. La voix off permet également d’apporter des scènes particulièrement drôles, encore une fois bien aidées par la mise en scène. De quoi vous faire rire de la première à la dernière minute du film.

Le casting est également au rendez-vous. Globalement, tout le monde joue bien et Benjamin Lavernhe incarne parfaitement ce trentenaire fatigué des dîners de famille et anxieux pour le moindre pépin. On reprochera tout de même au film un scénario assez linéaire sur le fond. OK, on aime naviguer entre les souvenirs et les appréhensions d‘Adrien, mais à part ça, on avance très lentement sur la résolution de l’histoire –même si on y vient petit à petit. Bref, c’est léger, mais rafraichissant. Parfait pour démarrer l’été finalement !

EN DEUX MOTS

C’est rythmé, c’est drôle et on passe un très bon moment. Tout l’inverse d’un dîner de famille quoi !

3

Note : 3 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :