CRITIQUE | FILM

SOUND OF METAL : un drame qui fera grand bruit !

Un sujet rare, peu traité au cinéma, et à tort. Heureusement, Sound Of Métal vient remédier à cela et le fait de la meilleure des manières avec un Riz Ahmed poignant !

Ca raconte quoi ?

Nous allons suivre un couple de jeunes métalleux dans leur tournée de concerts à travers les Etats-Unis. Un matin, alors tranquille dans son vanne de hippie, le batteur de ce petit groupe entend un bourdonnement inquiétant émaner de ses oreilles. Il décide d’aller consulter, et c’est une sage décision.

Le toubib lui annonce qu’il ne pourra bientôt plus entendre la voix irritante de Justin Bieber, ce qui lui en touche une sans faire bouger l’autre. Il est plutôt content à vrai dire –ok j’avoue, ça n’arrive jamais dans le film. En réalité, le médecin lui annonce que son ouïe ne reviendra jamais. C’est à ce moment-là que Ruben commence petit à petit à s’effondrer.. Le film racontera alors son parcours sur la route, non pas de la guérison, mais bien de l’acceptation..

Notre humble avis

Je suis moi-même un amateur de ce que les gens de mauvais goût appellent « bruit de casseroles » ou « la musique de Satan ». Du coup, au vu du titre, j’étais en mode « Hell yeah, J’vais headbanguer à tout-va durant les deux prochaines heures. »

Au final, je me suis retrouvé devant un film touchant sur la surdité et ses conséquences sur nos interactions sociales, mais ce n’est pas pour me déplaire, car ce film est bon ! Passé ce mini faux espoir, on découvre un film génialement poignant et superbement réalisé. Sound of Metal émeut à travers le quotidien bouleversé et bouleversant de ce jeune batteur, privé du jour au lendemain de son ouïe. Le comble pour un musicien, effectivement. Cette condition va le forcer à réapprendre à vivre, et en même temps, à combattre ses vieux démons –c’est un ancien camé.

On notera un jeu sonore intelligemment utilisé pour nous plonger dans la peau de Ruben, permettant une immersion sensitive totale. Concernant les autres protagonistes, on appréciera et détestera, selon l’instant, le directeur du centre. Un tantinet trop strict sur les règles de sa maison –laisse le crécher chez toi l’pauvre. On assistera aussi à la courte mais très sympathique prestation du légèrement inquiétant Mathieu Almaric. Riz Ahmed, quant à lui, épouse parfaitement son rôle. Une prestation de haut rang, on sent un investissement total de l’acteur.

EN DEUX MOTS

Sound of Metal est une œuvre stridente qui ne manquera pas de nous sensibiliser à cette condition trop souvent passée sous silence

4

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :