CRITIQUE | FILM

UN HOMME EN COLERE : Statham n’a jamais cessé de l’être !

Amateur de films d'action bourrin à coup de grosses mandales et de gros calibres dans la gueule ? Vous allez être servi ! Si toutefois vous n'êtes pas assommé par beaucoup de blabla pour pas grand-chose.

Ca raconte quoi ?

L’histoire se passe à L.A, Los Angeles *accent espagnol*. La ville des anges où règnent les pires démons, ainsi que la plupart des acteurs hollywoodiens. Nous allons suivre l’histoire d’un dénommé Patrick, aussi appelé « H » par ses amis. Il est en pleine recherche de CDD actuellement. Le type veut se faire engager comme convoyeur dans une entreprise de transports de fonds.

Si déjà faut être un peu cinglé pour accepter le job, il se trouve que la société est quasi sur la paille. Elle se fait bolosser sévère depuis quelque temps, la plupart de ses agents ont été tués.. Patrick va passer une série de tests et obtenir tout juste ce qu’il faut pour intégrer l’équipe. Bon, quelques collègues clichés plus tard, le mec va se retrouver en plein milieu d’un braquage bien vénère. Par chance, il se trouve que le boug est un tireur d’élite. Vous la sentez venir la grosse bagarre ?

Notre humble avis

Simple, efficace et pas cher, c’est la Maaf que j’préfère. Guy Ritchie nous a habitué à bien bien (bien) mieux. En effet, celui que l’on connaît pour son montage fluide et nerveux (devenu sa marque de fabrique, cf Snatch), nous surprend ici, mais pas forcément dans le bon sens.

A l’affiche, on trouve un Statham bien en colère (comme d’hab) qui va casser des bouches (comme d’hab). Mais cette fois-ci, il le fait parce qu’il est super vénère.. ah bah nan, comme d’hab en fait. Alors oui, je suis de mauvaise foi, il a un background torturé qui donne des raisons à ce massacre en règle –mais pas forcément avec la loi. OK, le type a vu son fiston se faire défoncer par une bande de braqueurs de convoi. OK, ça justifie que tu aies les boules. Et OK ça va finir dans le sang. Mais tout de même Ritchie !

T’aurais pu rendre ton film plus original, à défaut de l’être scénaristiquement. Et pour info, le film est un remake d’un film français, et je ne pensais pas dire un jour cette phrase : « c’est pas les Français qui piquent les idées et concepts aux Ricains à la base ?« . Hormis quelques rares plans sympas, le reste de la réal est somme toute classique de chez classique. La BO fait le taff quand il le faut, et la photographie grisâtre renvoie à la composante métallique très présente dans ce milieu –les barreaux, les coffres, les bagnoles, les guns, les balles.. Bref, on passe l’éponge parce que c’est toi Ritchie !

EN DEUX MOTS

Vous l’aurez compris, le film fait le café mais sans plus. Rien d’extraordinaire, pas un Ritchie mémorable et un film d’action oubliable après visionnage

2,5

Note : 2.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :