CRITIQUE | FILM

SANS UN BRUIT 2 : du très grand cinéma !

Sans Un Bruit (2018) est déjà un classique, et Sans un Bruit 2 va sûrement dépasser son aîné. Une expérience cinéma indéniable. Le genre de film à voir absolument dans une salle noire !

Ca raconte quoi ?

Vous avez vu Sans un Bruit (2018) ? Si ce n’est pas fait, foncez le voir tout de suite. Pour les autres, vous connaissez déjà le contexte. Un monde post-apocalyptique où des bestioles bizarres façon Démogorgon dans Stranger Things chassent les êtres humains. Comment ? Grâce au bruit. Oui, ces monstres ont l’oreille absolue comme Mozart. Ils entendent tout à des kilomètres. Il faut donc être silencieux !

Nous suivons à nouveau cette petite famille, amputée de John Krasinski à l’acting, mais pas derrière la caméra. John Kra.. quoi ?? Ah mais oui, le mec qui joue dans The Office. Pour le reste, c’est toujours la même rengaine. Une mère de famille à la recherche d’un nouvel abri pour ses enfants et surtout son nouveau-né. Heureusement, ils vont croiser un vieil ami sur la route..

Notre humble avis

Il faudra compter sur John Krasinski prochainement. Il vient de confirmer son statut. Sans un Bruit (2018) était déjà à la hauteur, un film efficace, maitrisé et surtout avec du neuf à la réalisation. Sans un Bruit 2 renouvelle la franchise et lui donne une aura encore plus grandele rythme cardiaque est élevé.

La tension. Préparez-vous à en bouffer. Elle est présente de la première minute à la dernière. On vous laisse de temps en temps respirer, mais juste pour préparer des prochaines séquences irrespirables (littéralement). John Krasinski maîtrise son sujet à la perfection, avec notamment une scène d’introduction qui annonce clairement la couleurtout en faisant le lien avec le premier film. On sent d’ailleurs les références à La Guerre des Mondes de Spielberg. Et ça, je valide !

La réalisation est de très bonne facture, on commence à reconnaitre la patte Krasinski. Il réutilise quelques petits effets du premier film, mais jamais gratuitement. Par exemple, il n’abuse pas des séquences ‘sans son‘ pour mettre en images la surdité de la fille. C’est toujours dosé, et utilisé à des moments clés. Pas d’overdose, juste de la maîtrise. C’est techniquement très fort, surtout en terme de rythme, on est vraiment dedans pendant les 1h37 !

Technique oui, mais pas que. On va s’attacher à cette petite famille quand même. Emily Blunt est au top –as usual. On peut en dire autant de Millicent Simmonds et Noah Jupe. Ils ont tous une évolution intéressante dans ce film, plus particulièrement pour Regan, qui est clairement le nouveau personnage principal. Enfin, Cillian Murphy apporte un peu d’émotion et d’humain là-dedans, notamment avec la relation entre son personnage et Regan.

En résumé, c’est du pur divertissement. Le genre de film qu’il faut impérativement voir enfermé dans une salle noire avec le son à fond. C’est tout simplement fait pour le cinéma –Bella Ciao Nolan, soi-disant le sauveur. La séquence de nuit où la caméra alterne entre trois lieux différents.. Incroyable! En revanche, l’idée d’avoir un troisième volet ne me rend pas fou de joie. On préférerait découvrir Krasinski sur un nouveau projet, pour voir ce qu’il est capable de faire en dehors de sa zone de confort !

EN DEUX MOTS

Des scènes de tension exceptionnelles, une mise en scène maitrisée du début à la fin, une belle photographie.. Bref, du très grand cinéma !

4,5

Note : 4.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :