TENDANCE | FILM

SONIC : Le hérisson bleu qui court plus vite que les balles

L'icone mythique de SEGA débarque sur le grand écran. Enfin, les petits écrans plutôt vu le confinement. Un hérisson bleu qui arrive avec un design remanié étant donné que le premier ressemblait plus à un Digimon en manque de protéines. On décrypte en quelques lignes l’énième film issu d'univers des jeux vidéo (à quand le film Tétris ?)

Ca raconte quoi ?

Qui ne connait pas ce petit hérisson bleu ? Evidemment les quarantenaires qui ont vécu leur adolescence dans les années 90 vont me faire un speech sur la création de la licence par SEGA bla bla bla. Oui tout le monde connait le jeu, même si on y a pas tous franchement joué au final. Sonic fait clairement parti du panthéon des gamers et depuis bien longtemps. Au cotés d’un célèbre moustachu plombier par exemple (je ne parle pas de Manuel Ferrara). Sa particularité c’est de courir très vite et de ramasser des anneaux. Sur cette base-là, vous vous dites que c’est très peu plausible de créer un film sur ce personnage. Et tadam voilà Sonic, le film sorti en salle le 12 février. Arrêtez de vous plaindre s’il vous plait, c’est toujours mieux que d’avoir le Fast&Furious 36 ou le remake de Matrix par exemple. Et puis si vous voulez vraiment devenir fou, je vous invite à aller voir le film Super Mario Bros. Et de vous laver les yeux à la javel après.. ou avant je sais plus. Tout d’abord, sachez que le design de Sonic a été retravaillé avant sa sortie. Vous pouvez voir sur la photo juste en dessous qu’il ressemblait plus à un gros rat de la station Stalingrad qu’à un mignon petit hérisson bleu. Heureusement, ils ont modifié ça, même si cela a engendré une sortie en salle plus tardive.

L’histoire est plutôt simple, Sonic débarque sur Terre et se cache dans un petit village de l’ouest des Etats-Unis. Il va passer ses journées à espionner tous les habitants, tel un gros voyeur, et s’inventer des amis imaginaires. Autant vous dire que ça va pas très bien dans sa tête. Et lors d’une de ces soirées où il s’amuse à courir comme un abruti autour d’un terrain de Baseball, il va créer une coupure de courant. Et c’est à ce moment que tout s’enclenche, avec le grand méchant Docteur Eggman qui va se lancer à sa poursuite. Lui non plus il est pas très net, comme à chaque fois pour les personnages joués par Jim Carrey. Et dans toute cette histoire, Sonic va se faire de vrais amis qui vont l’aider dans sa quête : c’est-à -dire fuir et courir pendant 1h40.

Notre humble avis

Avant de lancer le streaming du film, j’ai préalablement préparé un plan de secours au cas où je n’arriverai pas à supporter cette torture. Et finalement, j’ai réussi à finir le film sans aucun problème. Attention, c’est pas le dernier Tarantino ou une critique de notre société à la Joker. C’est pas non plus un film d’extraterrestres à la Mars Attack! Sonic, c’est un petit film d’action / comédie qui va juste pouvoir vous divertir pendant moins de 1H30, pas plus. Mais au final, c’est tout ce qu’on lui demande. Calmez vous, j’ai bien évidemment plein de points négatifs. Ça reste quand même un film sur un hérisson bleu qui court vite et attrape des anneaux..

Commençons par les points positifs. Ils ont réussi à retranscrire l’univers de ce jeu vidéo dans un film, et vu le propos du jeu c’était pas simple. Là, l’histoire est plutôt cohérente, c’est finalement pas absurde de voir cet hérisson se trimbaler sur Terre. L’histoire des anneaux est plutôt bien utilisée et le grand méchant est bien incarné. Ce premier film nous donne une introduction à l’histoire maline, cohérente et plutôt correcte d’un point de vue cinéma. Le design de Sonic est réussi. Enfin, il était pas réussi en 2019 avec la première sorti du trailer. Dieu merci, ils ont retravaillé toutes les scènes et repoussé la sortie. C’était nécessaire parce que l’ancien Sonic.. Je me serai moqué de lui encore en 2074 avec mes petits fils. Les scènes d’actions sont assez prenantes et pas mal foutues. On retrouve l’univers du gaming notamment dans les scènes d’affrontement contre Docteur Eggman. C’est pas ouf mais plutôt efficace. Enfin, l’humour est bien amené. A part quelques danses Fortnite qui ne servent à rien (sauf me rappeler que j’étais nul en construction sur ce jeu). Le personnage de Sonic est, quant à lui, plutôt très drôle. Son attitude un peu Candide rend très bien à l’image.

Jim Carrey joue correctement le grand méchant mais sans plus. C’est pas extraordinaire parce qu’il reprend tout simplement le rôle dans The Mask. Il y a quand même quelques scènes marrantes avec ce personnage, mais aussi quelques scènes gênantes.. Je suis un peu mitigé sur lui. En revanche, la VF est une CA-TAS-STROPHE. Pourquoi avoir choisi la voix de Malik Bentalha pour jouer un adolescent hérisson svp ? Malik Bentalha est un trentenaire je vous rappelle. Et un trentenaire depuis au moins 10 ans. Je suis dégoûté de l’avoir vu en VF car la voix de Malik me sort complètement du film. A chaque scène, j’ai l’impression de voir un hérisson de 30 ans sur le point de faire une vanne au Jamel Comédy Club. Dans la même idée, le personnage de Tom Wachowski (joué par James Marsden) est vraiment Teubé. Il voit un hérisson bleu dans son garage et 4 min après il part avec lui en virée à San Fransisco ?? Ça n’a aucun sens. En plus de ça, l’acteur ne transpire aucune émotion, on dirait qu’il est toujours dans son rôle de robot de la série Westworld. Donc beaucoup d’incohérences dans l’écriture des personnages, heureusement qu’il n’y en a pas beaucoup. Les dialogues sont parfois un peu léger, surtout quand on rentre dans une séquence « émotion ». Ça va vous sortir du film si vous avez plus de 14 ans..

Pour résumer, un film d’action plutôt correct et qui est finalement une surprise, vu le bad buzz qui lui tournait autour depuis le premier trailer. Un film à regarder si vous ne voulez pas vous prendre la tête ou que vos abonnements Netflix et Amazon Prime viennent d’arriver à leurs fins. C’est très classique et basique, que ce soient le scénario, les personnages ou même la réalisation de Jeff Fowler. La fin du film crie : « Je veux une suiiiiiiite ». Mais compliqué d’extirper autre chose de cette licence à mon sens. Evidemment, les grands producteurs américains nous dirons le contraire dans quelques années avec : Sonic VS Robotnik 2, Sonic & Chaos Road to Los Santos ou Sonic & Rayman The Crossover

En deux mots

Un petit film d’action entraînant et assez correct. Plutôt adapté pour les enfants mais qui reste regardable, surtout depuis qu’ils ont changé le design de Sonic. Mais on sait tous que les cinéphiles vont faire les puristes et les geeks quarantenaires vont nous faire chier avec leur : « On n’a pas respecté mon enfance xD ».

2,5

Note : 2.5 sur 5.

PARTAGEZ L’ARTICLE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :