DIRTY POLITICS

Si tu es fan de STAR WARS, c’est que tu es sûrement Climatosceptique !

Pas besoin de présenter la saga, tout le monde connaît Star Wars. Mais très peu ont compris les messages cachés par Georges Lucas. Car oui, Star Wars est une oeuvre de science-fiction à grand succès, mais c'est avant tout un film de propagande. Georges Lucas n'a jamais cru au réchauffement climatique et il le fait savoir à travers 9 films, une série Clone Wars, un rachat Disney et des milliers de produits dérivés. On analyse cette mascarade pour vous.

Destruction de planètes et vaisseaux super polluants

Simple question, avez-vous déjà remarqué que dans la quasi-totalité des films Star Wars, nous assistons à une destruction de planète ? Déjà, posons-nous les bonnes questions. Comment détruire une planète ? Dark Vador vous répond : « grâce à l’Etoile Noir ». Et voilà, vous avez sous les yeux le cœur de l’oeuvre de Georges Lucas. Oui car l’Etoile Noire est en fait une gigantesque métaphore. De quoi ? Franchement, c’est pourtant évident. Elle est la métaphore des centrales nucléaires. Alors, vous allez me dire :  » oui c’est donc une critique, car les rebelles veulent détruire cette arme ect.. « . Détrompez-vous, ici Georges Lucas fait l’apologie de l’énergie nucléaire. Déjà, parce que les rebelles ont vraiment zéro dégaine : mal fringués, des X-Wings pas très rapide, et en plus de ça commandés par une femme dans les derniers films.. A l’inverse, vous avez l’Empire, dirigé par Dark Vador, qui est sûrement le personnage le plus iconique de la saga. Certes, du coté Obscur mais c’est le système économique et libéral qui l’a rendu comme ça. Georges Lucas nous dit donc que dans un capitalisme aussi marqué, il est nécessaire de faire usage de l’Etoile Noire. Et par conséquent des centrales nucléaires dans notre réalité. Vous allez me dire que c’est un peu léger comme argument, mais j’en ai d’autres.

Les vaisseaux spatiaux. Franchement, vous pensez qu’ils avancent à l’énergie solaire ? Absolument pas, vous pouvez faire vos recherches. Ces vaisseaux marchent au Sans Plomb 95. Georges Lucas le précise même dans l’épisode 234 de Clones Wars, si vous voulez vérifier. Une manière de nous dire que le réchauffement climatique n’existe pas, et qu’il faut faire usage des ressources que l’on a sous la main tant qu’il en reste. Et oui, c’est le propos principal des films. Vous avez vu le nombre de vaisseaux autour du sénat dans La Revanche des Sith ? Il y en a des milliers, comme si cette image était une représentation de Paris intra-muros. Et pourtant, avez-vous déjà entendu le mot « pollution » dans un Star Wars ? La réponse est bien évidemment non. En gros, Georges Lucas fait exprès de montrer un univers où tout le monde possède un 4×4 Canyonero et que tout va bien dans le meilleur des univers galactiques. Voilà le vrai message de la saga. Et puis, toutes ces espèces montrées à tour de rôle dans les films : c’est tout simplement pour nous prouver que malgré un usage régulier de ressources polluantes, aucune espèce n’est en voie d’extinction. C’est d’une fourberie incroyable.

Il y a des scènes criantes de ce constat. Vous croyez que la bataille enneigée sur la planète Hoth c’est purement décoratif ? Oh que non. En réalité, c’est pour prouver encore une fois que le réchauffement climatique n’existe pas. Comme dirait Donald Trump, « je ne vois pas de réchauffement climatique, il fait encore froid en hiver ». Car oui.. Georges Lucas est aussi l’un des proches conseillés de Donald Trump sur le sujet. C’est d’ailleurs lui qui lui a conseillé de se retirer des accords de Paris sur l’environnement. Je vous passe évidemment les détails sur les combinaisons des Stormtrooper, qui sont à priori faites en plastique non-biodégradable. Ou encore, l’élaboration de Droïdes conçus grâce à de nombreuses exploitations minières (qui provoquent énormément d’émissions de carbone dans la galaxie). Renseignez-vous si vous ne me faites pas confiance ou regardez les tweets de Donald Trump.

La force et les sabres lasers à forte consommation énergétique

Bon, parlons de la force maintenant. Pour vous, la force c’est juste une définition de la détermination et d’un champ d’énergie plus ou moins fort chez les êtres humain. Ça leur permet d’accomplir des choses extraordinaire et de déplacer des objets par exemple. Vous ne voyez donc pas le message subliminal ? La force est en fait le résultat d’une trop forte exposition à la pollution atmosphérique. Vous pouvez, après être contaminé, maîtriser une sorte de rayon X invisible permettant de changer les pensées des gens ou propulser des objets. Georges Lucas nous dit donc que si vous vous exposez régulièrement à une pollution, vous obtiendrez des pouvoirs surnaturels. Par exemple, les Jedi ont passé trois mois à inhaler de l’huile de moteur pour obtenir une force pareille. C’est ça le vrai « entraînement » de Maitre Yoda. Et pour ce dernier, je vous laisse imaginer : il a tout simplement était baigné dans un bain d’uranium à la naissance (d’où la couleur..). En gros, cette saga est la version « cool » de l’incident de Chernobyl. D’après certaines études du MIT de Salt Lake City, les Sith avalaient directement des cristaux de radium, d’où leur tète parfois défiguré.

Et puis vous croyez quoi ? Les sabres laser marchent comme ça par l’opération de la Sainte force ? Et bien non, ces sabres laser sont tout simplement entretenus grasse à la fusion nucléaire. On ne parle pas d’un sabre laser Zoé que vous pouvez recharger dans votre garage en fin de journée. Non, il faut de la puissance et sans les centrales nucléaires de l’Empire, les sabres laser n’existeraient pas. C’est comme ça pour absolument toutes les armes utilisées dans la saga Star Wars. Imaginez maintenant le nombre de centrales qu’il a fallu pour fournir les munitions nécessaires aux Clones ou même aux Mondaloriens. Quand je pense que des enfants demandent des faux sabres Laser pour Noël et son fan de Obi-wan Kenobi, alors que c’est un vulgaire personnage climatosceptique.. C’est d’ailleurs pour cela que les derniers Star Wars ont été critiqués. Dans une société comme la nôtre, impossible désormais d’être climatosceptique. Donc comment voulez vous retranscrire le véritable scénario de Georges Lucas en 2020 ? C’est totalement logique que la dernière trilogie soit moins appréciée. Et, je rappelle le chiffre de l’INSEE : 94% des sympathisants de la saga Star Wars émettent un doute sur le réchauffement climatique..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :