TENDANCE | FILM

TERRIBLE JUNGLE : rendez-vous en terre inconnue de la comédie française

Un casting 5 étoiles perdu dans la jungle Guyanaise, quoi de mieux pour planter le décor de cette nouvelle comédie française ? Terrible Jungle est le premier film de Hugo Benamozig et David Caviglioli et c'est la comédie "déjantée" du moment selon la presse des Boomers. On vous analyse ce tout nouveau film !

Ça raconte quoi ?

J’espère que vous allez au cinéma en ce moment. Et tout en gardant le masque sur votre nez pendant toute la séance, évidemment. En tout cas, voilà un petit film qui risque de vous donner envie de vous déplacer. Aujourd’hui, on parle d’une comédie française. Et là vous vous dites : parfait l’article va être bien drôle. Il va insulter le film sur 567 lignes. Détrompez vous. Terrible Jungle est le tout premier film du duo Hugo Benamozig – David Caviglioli. Et pour une fois, ça ne se passe pas en France avec Christian Clavier qui joue le riche du 16eme arrondissement avec son beau-fils *insérer une nationalité d’Europe de l’est ou du Maghreb*. Non, non, non. Ce petit film est une comédie très proche du domaine de l’absurde. Et le pitch n’est pas très compliqué. Le personnage principal, Elliot de Bellabre (joué par la mention bobo de Quotidien : Vincent Dedienne) est un futur anthropologue qui a le désir de découvrir le mode de vie d’une tribu recluse au fin fond de la jungle Guyanaise : les Otopis. Le problème, c’est que cette tribu a le mode de vie d’un petit village du sud de la France. Oui, ils sont toujours foutus au PMU du coin, la tête à l’envers toute la journée avec des bouteilles de Pastis et de la drogue non identifié dans leur chicha.

En parallèle, la mère d’Elliot, qui est également anthropologue et joué par Catherine Deneuve, va essayer de le retrouver pour le sortir de cette aventure. Enfin, c’est plutôt pour le faire chier qu’elle part à sa recherche, parce qu’elle est légèrement possessive avec son fils. En plus de ça, ils sont diamétralement opposés sur les méthodes d’anthropologie (je sais, ce n’est pas très glamour comme pitch dit comme ça). Du coup, on va avoir droit à un film « coupé en deux ». La partie entre Elliot et la tribu PMU / Otopis et de l’autre côté Catherine Deneuve qui part à la recherche de son fils avec une brigade de gendarmerie menée par le Lieutenant-Colonel (bras cassé) Jonathan Cohen. Bref, entre des bobos, des anthropologues et des gros charlots, on n’aura jamais vu autant de nouvelles espèces dans l’Amazonie.

Notre humble avis

Je ne m’attendais pas vraiment à ça. Mais je n’aurai pas dû être surpris. Un Casting avec Jonathan Cohen et Catherine Deneuve, ça ne pouvait qu’être drôle. Et bien ici c’est totalement le cas, enfin pour ceux qui aiment le genre. Une heure trente d’humour parfois cynique, parfois burlesque, mais toujours efficace. Le tout avec un décor de jungle qui nous plonge encore plus dans l’absurdité de l’aventure.

Je vais commencer par les nombreux points positifs. Le premier est évidemment : l’audace. Que c’est bon d’enfin voir des comédies françaises prendre des risques. Là, on est sur un scénario pas simple avec une énorme dimension absurde / burlesque. Pas si facile à vendre. Et donc, très éloigné de toutes les comédies françaises du moment sur fond de sujet « social » (avec les fameuses affiches fond bleu et titre en capital jaune). Bref, une prise de risque importante car ça montre également qu’on est capable de faire rire de diverses manières en France. Un humour efficace qui est parfois même politique. Notamment avec une double lecture sur la place de la femme dans la société par exemple (avec le personnage d’Albertine, chef des Otopis). Bref, c’est percutant et malin à la fois. Et franchement côté humour, il y a des scènes mythiques (celle de la cuisine pour ceux qui ont vu le film).

Le deuxième bon point, c’est le casting. C’est vrai que la réussite du film repose aussi sur un casting 5 étoiles. Avec comme stars : Catherine Deneuve et Jonathan Cohen. C’est clairement le duo qui va porter le film (en tout cas un peu plus que Vincent Dedienne et Alice Belaïdi). Jonathan Cohen est, comme à son habitude, très juste dans le rythme des blagues et a un sens du timing parfait. Et en face, on a une Catherine Deneuve qui joue parfaitement son rôle en étant l’opposition directe de la bêtise du Lieutenant-Colonel. Un duo comique qui marche donc à merveille et qui donne des situations assez hilarantes. Le casting est super, l’acting l’est tout autant. Les premières minutes du film sont peut-être moins drôles, car on pose l’histoire, mais ça monte crescendo. On est agréablement surpris de minute en minute. On notera aussi qu’ils se sont fait chier à filmer quasiment l’intégralité du film dans la jungle. Enfin, ils ont préféré le faire à La Réunion, mais on ne va pas leur en vouloir pour ce détail, car dans tous les cas, ce ne sont pas des conditions de tournages évidentes.

Mais tout ne peut pas être parfait. Premièrement, l’équilibre. Comme dit précédemment, les premières minutes du film sont assez longues, et la fin est un peu mal gérée à mon sens. On ne sait pas trop s’il y a une morale à retenir avec cette fin. J’avoue que je ne sais pas trop quoi en penser, j’ai été pris de court. Mais finalement, ça reste une oeuvre proche de l’absurde donc pas si inadapté que ça cette dernière séquence. L’équilibre réside aussi entre les personnages. Le duo Deneuve-Cohen prend clairement le pas sur Dedienne-Belaïdi. Des scènes plus drôles car des personnages mieux écrits et diamétralement opposés. Ce qui donne des situations comiques plus fortes. Le spectateur va donc un peu plus réclamer les scènes avec ce duo épique. Et par conséquent, être peut-être moins enthousiasmé lorsque les scènes porteront sur les Otopis et Elliott. Même si, selon moi, ses scènes avec les Otopis sont vraiment drôles et réussies.

Enfin, c’est vrai qu’en terme de réalisation on n’est pas sur un film de Stanley Kubrick. C’est assez timide, très peu de prise de risque, on se contente de faire du champ contre champ. La bande son dans ce film est quasiment inexistante, ou alors tellement insipide que je ne m’en rappelle pas. Bref, sur la partie « cinéma pure » on peut être un peu déçu. Même si, je pense, ce n’était pas les ambitions des réalisateurs. Mais ce petit point noir dégrade un peu la note, et ne nous permet pas de mettre ce film au rang des « grandes comédies françaises ». Et c’est bien dommage, parce qu’il y avait le potentiel.

En deux mots

Marre de voir des comédies françaises avec Christian Clavier dans le rôle du ‘raciste du 16eme arrondissement’ ? Ce film est fait pour vous. Terrible Jungle oscille entre satire et absurde pour vous offrir des scènes parfois hilarantes. Le tout bien aidé par un Jonathan Cohen en grande forme. Tout ça faisant presque oublier une mise en scène timide et un rythme parfois mal géré.

3,5

Note : 3.5 sur 5.

PARTAGEZ L’ARTICLE

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :