DIRTY POLITICS

Si tu es fan du ROI LION, c’est que tu es sûrement Royaliste !

Une nouvelle enquête menée par notre cellulle d'investigation, et cette fois-ci on vous parle de Disney. Des super films d'animation adressés à une cible entre 5 et 12 ans, avec pleins de belles musiques et de jolies histoires. Bref, un parfait divertissement pour un enfant. Sauf qu'il y a un hic. Les Disney sont bourrés de propagande politique, et oui. Vous ne le saviez pas ? Vous atterissez ou quoi ? Ce n'est même plus un secret. Et aujourd'hui, on va décortiquer le film le plus propagandiste et bizarrement, film préféré de Queen Elizabeth 2 : Le Roi Lion.

Les animaux de la jungle se prosternent devant le roi

Tout commence avec une magnifique scène d’ouverture où le roi Mufasa présente son fils Simba à la population locale. Et tout de suite, le ton est donné. A peine arrivée à ce meeting, toute la population animale se prosterne devant le roi Mufasa. En gros, on lui doit allégeance. Super, vous montrez ça à des enfants et dans quelques années ils vont devoir se prosterner pour le second mandat de Macron, c’est ça ? Excusez-moi mais Mufasa, il a fait quoi pour sa ville en tant que Maire déjà ? A par pioncer dans sa grotte avec ses multiples femmes. Et pour la première scène, il ramène son gosse et le soulève comme si c’était la Copa del Mundo. Mais si ce n’était que cela mes amis.. Le film est bourré de messages propagandistes, tous là pour manipuler et endoctriner vos enfants. Il faut le savoir. Déjà, sous ses airs de Roi adulé et bon, Mufasa est en fait un tyran. Premièrement, il empêche son fils et les autres habitants de sa commune d’accéder à certaines zones du pays. OK super, donc la liberté de circulation, on oublie si je comprends bien. En gros, personne n’a le droit de dépasser le fleuve. C’est les fameuses No-Go-Zones. Et le jour où Simba le fait, Mufasa est à deux doigts de l’enclencher. Je n’imagine même pas si cela avait été un habitant lambda. Il lui aurait sûrement coupé une patte ou un truc du genre.

Est-ce que je dois aussi parler des autres animaux et des différentes classes sociales imposées dans ce film ? Oui, parce qu’autant vous dire tout de suite, si vous êtes un oiseau dans le royaume de Mufasa, vous êtes bon à apporter le café ou travailler à la mine. Rien de plus. Si, parfois votre mission sera de surveiller les gosses de riches. Super, baby-sitter dans le 16ème arrondissement en gros. Mais n’espérez pas vous présenter aux élections. Donc je résume, pleins pouvoirs pour Mufasa : à la fois, l’exécutif et le législatif (donc la démocratie, on oublie). Et en plus de ça, l’intégration de différentes classes sociales. Avec notamment une discrimination évidente contre les animaux « de petites tailles » comme les oiseaux ou les lémuriens. C’est cette vision de la société que vous voulez donner à vos enfants ? Moi, sûrement pas ! Et pourtant, c’est celle-là que Disney vous impose dans ce film d’animation.

Les autres partis politiques sont vite éliminés

Bon, parlons maintenant des opposants. Parce que oui, il y en a. Le premier et le plus présent dans cette oeuvre est évidemment : Scar. Alors lui, ils vont tout simplement le diaboliser. Pourquoi ? Juste parce qu’il ose critiquer le gouvernement. Tiens, tiens tiens. Donc autant vous dire que la liberté d’expression, on peut vite oublier ça dans le royaume de Mufasa. Scar dit juste tout haut ce que les gens pensent tout bas. Et pour cela, on va le rabaisser et le critiquer. Jusqu’au point où il va être banni et exilé des Terres du Royaume. On est où là ? Scar c’est Napoléon ? Pauvre de lui, il essaye simplement d’apporter un semblant de démocratie. Mais vu que tout le monde est matrixé comme en Corée du Nord, ça va lui cracher à la gueule. Bon OK, il fait un Coup d’Etat, mais lui a-t-on donné le choix ? Pas vraiment. C’est également vrai que son mandant n’est pas très glorieux. Mais concernant la mort de Mufasa, ce n’est pas vraiment un meurtre. Ce n’est pas de la faute de Scar si Mufasa tombe malencontreusement en plein milieu de la A51.

Evidemment, le parti politique de Scar ne va pas être bien accueilli. Les gens sont encore matrixés avec la propagande royaliste imposée par Mufasa depuis des années. Et c’est pourquoi, on assiste au retour du Roi Simba à la fin de cette oeuvre. Vous imaginez si du jour au lendemain on décide de virer Emmanuel Macron pour foutre à sa place Louis de Bourbon ?? Et bizarrement, quand c’est Simba qui fait un Coup d’Etat personne ne lui dit rien. Étrange.. Mais si ce n’était les seules représentations dégradantes dans ce film. Parce que oui, je ne vous ai pas encore parlé de Timon et Pumba. Les mecs vivent dans leur propre caca au fond de la forêt (sûrement expulsés par le roi Mufasa), mais vont quand même aider Simba. Vous savez pourquoi ? Bah malheureusement, on devine très vite qu’ils étaient les anciens bouffons du roi Mufasa. Et dans l’optique de reprendre leur rôle à la cour, ils vont aider le jeune héritier à faire son come-back. Bref, c’est répugnant. Et, je vous passe l’histoire du mariage forcé avec Nala, qui est tout simplement l’équivalent de Marie-Antoinette.. On peut faire encore des milliers de parallèles !

Mais tout cela n’est qu’une goutte d’eau dans la propagande de Disney. Bien d’autres œuvres de la franchise mettent en avant des idées extrémistes (Sauf Toy Story, parce que c’est mon préféré). Mais si vous observez bien, les fans de Disney sont souvent des personnes de droite. Il faut avoir pas mal de thunes pour se payer un Pass Disneyland Paris par exemple..


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :