TENDANCE | FILM

AVA : la tueuse à gages la plus ennuyeuse de cette planète

Une tueuse d’élite troublée par le doute, ses problèmes d'alcool et sa vie de famille. Ça vous donne envie ? Détrompez-vous, c'est bien la purge du mois de décembre que l'on vient de voir. Mais on est obligé de regarder cette daube sur Netflix, car il n'y a rien d'autre à voir en ce moment.

ÇA raconte quoi ?

Vous l’avez deviné à travers l’affiche, on parle ici d’une tueuse à gages. Son nom : Ava. Son matricule : 8227 . Sa spécificité : alcoolique notoire. Vous avez à peu près les trois mots-clés du film. Ava est une tueuse à gages qui opère pour une organisation secrète. On ne sait même pas si cette organisation est rattachée au Gouvernement, à un système terroriste ou autre. Nada, c’est vraiment secret même pour ceux qui la dirigent. Le problème, c’est qu’Ava en a marre de tuer des gens comme si on commandait sur Uber Eats. Ava est une femme comme les autres, elle en a marre d’assassiner sans raison. Elle est un peu en train de traverser sa crise de la quarantaine. Qu’est-ce que j’ai fait de ma vie ? pourquoi j’ai choisi ce métier ? Je vis seul chez moi avec mon chat, encore ? Bref plein de questions sans réponse.

Mais si ce n’était que ça. Ava a aussi des problèmes bien plus personnels. Le premier, c’est une ancienne junkie. A l’époque, elle consommait apparemment beaucoup de drogues. Mais son péché mignon reste l’alcool. On va bien nous le rappeler à chaque scène de doute, d’ailleurs.. Et pour couronner le tout, Ava a aussi des problèmes familiaux. Accrochez-vous, ce n’est pas les petits soucis que tu règles autour d’une table. Son père trompe sa daronne et fait chanter sa fille, sa sœur se tape son ancien mec.. Bref, du gros calibre. Donc pour résumer, une tueuse à gages avec des problèmes de conscience, des problèmes familiaux, et des problèmes avec l’alcool. Si ça, ce n’est pas l’esprit de Noël !

Notre humble avis

En plein mois de décembre et tout proche des périodes des fêtes, Netflix nous offre une nouvelle production originale. Et avec un joli casting : Jessica Chastain, Colin Farrell ou encore John Malkovich. Bref, du beau monde, donc on peut espérer un bon film ? Je vous conseille de lire le scénario avant d’arriver à cette conclusion. On a affaire à un beau bordel. Un film sorti du cul de Luc Besson, mais avec Tate Taylor en tant que réalisateur.

Pourquoi sorti du cul de Luc Besson ? Tout simplement parce que le scénario s’apparente à ce qu’il a produit depuis 20ans. Une femme tueuse à gages, de la baston au corps-à-corps et environ 543 boites de munitions gaspillées sur chaque séquence. On a tous les ingrédients pour un gros film d’action avec des putains de guns. Ca semble divertissant, sauf que tout est nul, mes amis. Une tueuse à gages avec tant de problèmes, faut surtout qu’elle consulte un psy. La meuf est en dépression, mais elle continue de tuer des gens pour un chèque, et le tout pour une organisation qu’elle ne connait même pas. Un moment donné, il faut se poser les bonnes questions. Peut-être que tuer des gens sans raison, c’est mal ?

Ca, c’est pour le fond. Mais la forme est aussi catastrophique. Dès les premières minutes, on sent que cela va être n’importe quoi. La musique vous agresse les oreilles dès la première scène. Alors qu’il n’y a même pas d’action !! On vous balance un son inaudible pour vous dire : « prépare-toi à voir de l’action mon pote ! ». Spoiler alert : la bande son va être à ce point dégueulasse tout le long du film. Les décors, la photographie, la réalisation, tout ca a été expédié en moins de 5min par un mec trouvé dans la rue. Aucune inventivité, aucune prise de risques. vous aurez l’impression d’avoir déjà vu ce film cent fois.

Les scènes de bagarre, mon dieu. Jessica, je comprends, tu n’es pas une athlète, mais apprends au moins à courir normalement. Tu n’arrives même pas à faire un jogging crédible dans ce film. Et pour les scènes de baston, heureusement, elles sont montées avec dix mille cut par seconde. Sinon, on se rendrait bien compte qu’aucun acteur n’a déjà mis une vraie patate dans sa vie. Les mecs se bagarrent comme des gamins de 10 ans dans la cour de récré, mais finissent en sang à la fin de chaque scène. C’est du grand n’importe quoi.

Bref, un film de tueurs à gages que vous avez sûrement déjà vu car, comme Ava, ce film ne possède aucune identité. Et ce n’est même pas divertissant. Comment est-ce possible de faire une telle daube avec autant de bons acteurs sur le papier. Ca relève du génie. C’est comme si tu arrivais sur le plateau avec De Niro et Al Pacino, et que tu nous pondais « Banlieue 13« .

En deux mots

C’est très très nul et même pas divertissant. Si vous adorez Jessica Chastain, svp, ne regardez pas ce film. J’ai honte pour elle, mais on lui pardonne. J’ai mis 2 étoiles parce qu’il n’y a rien d’autre à regarder en ce moment.

2

Note : 2 sur 5.

ABONNE TOI AU SITE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :