CRITIQUE | FILM

JUNGLELAND : ça pue l’huile de moteur, les aisselles et le sang

Deux frères, deux fauves. Mais un peu déçu que l'album de PNL ne soit pas la bande originale du film. Néanmoins, Jungleland reste une très bonne surprise, bien portée par un duo d'acteurs cinq étoiles.

ÇA raconte quoi ?

On est encore une fois plongé en plein cœur des Etats-Unis. Désolé d’être un vendu américain. Mais pour ma défense, on a le droit à un casting très très british avec deux cracks de l’acting : Charlie Hunnam et Jack O’Connell. Et dans ce film, ils vont jouer deux frères. Ca tombe bien, parce qu’ils ont vraiment la même gueule de biker ces deux-là. Le casting est donc parfait. Pour le scénario, ça reste du grand classique : deux frères engagés dans le milieu des combats de boxe légèrement clandestins. Oui, mis à part les protège-dents, on n’a pas grand-chose d’autres respectant les règles de la Fédération de Boxe Anglaise. Les mecs finissent généralement en sang, avec des hématomes qui les empêchent de voir la lumière de chaque côté.

Ces deux frères sont, en quelque sorte, en quête de rédemption. Ils voyagent aux quatre coins du pays pour des combats par-ci par-là, histoire de récupérer quelques sous et se payer la Heineken du soir. Sauf qu’un beau jour, l’ainé Stanley va remettre son nez dans des affaires un peu louches (oui, pire que la boxe clandestine). Il va un peu voir de trop près la mafia locale. Et du jour au lendemain, il doit une dette à Pepper (le Tony Montana de la ville). Et s’il refuse, on lui casse les deux jambes pour info. Autant vous dire qu’il va accepter avec grand plaisir. Sa mission ? Simplement faire le chauffeur Uber pour une jeune femme inconnue. Ca paraît simple en fait. Attendez de voir la suite..

Notre humble avis

Ca sort un peu de nulle part. Je n’ai pas vu un seul tweet, un seul message de communication sur la sortie ou la promotion du film. Je suis donc tombé dessus un peu par hasard lors d’une de mes nombreuses soirées (toutes) à n’avoir rien à faire. Eh pour le coup, je ne suis pas déçu. 1h30 bien rentabilisées !

Jungleland ça parle de boxe mais vraiment vite fait. En réalité, c’est plutôt un drame familial. L’histoire se concentre principalement sur la relation qu’entretiennent ces deux frères, dans une société où ils ne trouvent pas leur place. Des erreurs du passé, une obstination du présent, bref un beau bordel qui les maintient en marge du reste du monde. On va les suivre pendant 1h30 pour voir comment ces deux-là vont réussir à s’extirper de leur bulle, pour s’affirmer en tant que tel et plus en tant que duo. De ce fait, on s’attache très rapidement et très facilement à ces deux protagonistes. On apprend à les connaitre au fur et à mesure pour au final être très touché par les différentes séquences ‘émotions’ du film (même si c’est parfois très niais ).

Une histoire parfaitement accompagnée par une réalisation simple mais efficace. Un grain marron un peu salissant pour rendre le sujet brut et montrer un environnement presque délabré, des décors paraissant tous à l’abandon. Bref, on sent qu’on traine dans l’Amérique profonde et pas à côté de Central Park façon Friends. C’est dirty, c’est crade, ça pue l’huile de moteur et le sang. Voilà le quotidien de nos deux frères, et la mise en scène le reflète parfaitement. Evidement, et je ne sais même pas si j’ai besoin de le préciser, l’acting est au rendez-vous. La paire Charlie Hunnam et Jack O’Connell est en parfaite symbiose sur ce film. Et le troisième personnage joué par Jessica Barden est également très intéressant. On lui en demande moins niveau acting, c’est clair, mais son personnage va jouer un rôle primordial dans l’intimité de ces deux frères.

En résumé, le film va droit au but. Ca ne sera peut être pas le meilleur film de l’année ou un projet qui renouvelle le genre, mais en tout cas, on ne pourra pas lui reprocher grand chose. Tout est au niveau, et on en demande pas plus pour passer un bon moment devant un film.

En deux mots

Le premier film sensoriel que je vois. Vous allez sentir l’huile de moteur, les aisselles et le sang à travers votre écran

3

Note : 3 sur 5.

ABONNE TOI AU SITE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :