CRITIQUE | FILM

MANDIBULES : Taureau is the new Bottine !

Si Nolan devait sauver le cinéma, Dupieux doit sauver le monde. Il est de retour avec un Feel Good Movie accompagné du duo Palmashow, de l'excellente Adele Exarchopoulos et d'une énorme mouche. De quoi retourner rapidement au cinéma !

Ca raconte quoi ?

Manu, un babos hippie, était en train de pioncer sur la playa quand un mec vient lui proposer 500 boules pour jouer au transporteur. Comme tout bon hippie vivant d’herbes et d’binouzes, Monsieur n’a pas une thune, et va donc accepter. A bord d’une vieille merco volée, une nouvelle aventure débute avec son tout aussi fauché –et con– que lui meilleur ami Jean-Gab. Ils vont devoir amener à bon port une PUTAIN DE MOUCHE. Cette dernière étant bien planquée dans le coffre de la voiture.

Mais tout ne se passera pas comme prévu, bien évidemment. Ils vont enchaîner les emmerdes et les situations assez cocasses. On aura donc le droit à des semblants de retrouvailles amicales sous le soleil du sud et des spectaculaires quiproquos autour de la bestiole.. Bref, un planning bien chargé. Le tout, toujours dans l’humour et les dialogues absurdes des comédies de Dudu.

Notre humble avis

Honnêtement, et même en étant un grand fan du travail de Oizo, j’avais un mauvais pressentiment à la vue du trailer et de la MOUCHE 3D. Et putain de bordel que j’avais tort. Ce film est bon !

Grégoire Ludig et David Marsais sont génialement drôles dans leurs rôles de hippies losers gaffeurs et cons comme des chaises. Ils avaient plus ou moins déjà exploré ce type de personnages dans leurs sketchs sur Youtube, puis à la télé. Allez mater Palmashow, c’est déjà aussi culte que Kaamelott, les Nuls et les Inconnus. Le reste du casting n’est pas en reste (India Hair, Roméo Elvis), mais on retiendra surtout une Adèle Exarchopoulos tordante as fuck, alors que son personnage n’a qu’un seul vrai putain de gag –celui de parler en hurlant suite à un accident de ski. SERIEUSEMENT.

Concernant le colis, cette putain de MOUCHE géante, elle est surtout présente pour offrir des dialogues et situations totalement What the fuck. Et on connaît l’amour de Dupieux pour les dialogues, les discussions entre des personnalités excentriques. La chute du film est juste Dupiesque à souhait, toujours perchée dans une absurdité anti-conventionnelle propre au réal. Bref, du génie encore une fois.

EN DEUX MOTS

Posez le cerveau et détendez-vous devant cette nouvelle pépite de réalisation de notre Dupieux national ! Un bon ‘feel mouche movie’ à savourer dès l’ouverture des cinémas

4,5

Note : 4.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :