TENDANCE | SERIE

SHADOW & BONE : quand le monde de Narnia fusionne avec les Winx et GOT

Des ombres et des os, vous voyez le tableau ? Oui ça fait un peu série fantastique. En réalité, c'est un beau bordel multiplié par le nombre assez impressionnant de personnages !

Ca raconte quoi ?

Le royaume de la Ravka –rien à voir avec le Krav Maga– est cursed depuis des lustres. Heureusement, toute la populace peut compter sur une Elue députée EELV du nom d’Alina, une orpheline qui se trouve être la nouvelle Hérétique. Ce n’est pas une insulte ici… enfin j’crois.

Elle est donc enrôlée par l’Oncle Sam pour servir sous les drapeaux avec d’autres magiciens et lutter contre la pollution. Oui, parce que tout ça à engendré un brouillard d’un noir si épais que l’on n’y distingue même pas l’écosystème assez vénère qui s’y cache –des grosses bêtes volantes qui ont les crocs. Plus que jamais EELV, Alina devra se bouger le cul pour nettoyer toute cette merde.

Notre humble avis

Deux secondes, j’ai besoin d’une aspirine.*boit*AAAAAAAHHHH. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Shadow & Bone propose un univers très riche. Très très riche, avec beaucoup mais alors beaucoup de personnages et tout autant de va-et-vient entre eux.

Alors ce n’est pas forcément pour déplaire, mais il faut s’accrocher et ne pas croire que c’est une série fantastique. Bon ok, je comprends la comparaison avec Games Of Thrones. Il y a beaucoup de blabla, des scènes d’exposition servant surtout à mettre en place l’intrigue, le tout dans des décors principalement médiévaux. Certes, mais l’intensité des deux œuvres est clairement différente.

Je suis désolé mais les blabla politiques m’ont surtout rappelé à quel point je détestais ça. Alors j’entends bien les plaintes des syndicats et des ONG au sujet de la dangerosité de la menace. Les enjeux écolos ici sont loin d’être aussi intéressants que dans la série GOT, où quand on te dit que ‘l’Hiver vient‘ dans le premier épisode, et bah tu te dis direct « on est dans la merde jusqu’au cou« .

Evitons la mauvaise foi, la série a également des qualités. Les décors et costumes sont magnifico. C’est un vrai tour de force, car rappelons que la série nous fait passer d’une ambiance médiévalo-fantastique aux années 30. Un joyeux bordel donc, mais un bordel contrôlé à plusieurs millions de dollars. Côté personnage, ils ont tous des bonnes têtes à claq.. ils sont tous beaux tout propre, même ceux qui vivent dans la crasse et bouffent des cailloux. Accessoirement, ils jouent bien et ont pour la plupart des story intéressantes. Un casting de qualité en somme –mention spéciale à la biquette, mon perso préféré (lol).

EN DEUX MOTS

Shadow & Bone, à défaut d’être original dans ses propos, parvient tout de même à piquer notre curiosité. On attend la suite..

3

Note : 3 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :