CRITIQUE | FILM

SPIRALE : ça tourne en rond dans la nullité

Spirale, le nouveau (et espérons dernier) opus de la saga horrifique Saw. Chris Rock souhaite apparemment se diversifier. C'est bien, maintenant tu sais que les films d'horreur ne sont pas faits pour toi.

ÇA raconte quoi ?

Le détective Marv Bozwick profite pleinement de ses vacances, jusqu’au jour où il va devoir jouer les héros. Eh oui, pas de repos pour la justice. Il assiste par hasard à une scène de vol lambda, impossible pour lui de ne pas réagir. Il se lance donc à la poursuite de ce voleur du dimanche jusque dans de vieux égouts.. C’est directement bien cliché, vous avez remarqué ? Alors avançant à l’aveugle, il se fait goumer par un mec portant un masque de Peppa Pig. Les choses sérieuses commencent maintenant..

Il se réveille la langue pendue au fin fond d’un tunnel de métro –cliché numéro deux. Au même moment, s’allume la télévision près de lui pour diffuser un message enregistré.. –oui, on connait les bails. Bref, le mec crève. Le lendemain, deux flics slash enquêteurs slash clichés sur pattes sont envoyés pour élucider ce meurtre. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne sont pas au bout de leurs peines –et nous non plus…

Notre humble avis

Quelle daube putain ! Polalala, qu’est-ce qu’on se fait chier devant. Sans déconner, pourquoi me suis-je infligé cela ? Il faut arrêter les sagas trop longues, vraiment. Désolé, mais cette critique ne s’annonce pas très objective, vous l’avez compris.

Scénaristiquement à chier. Spirale balance un jeu de piste à deux balles avec en fond les travers d’une police corrompue. Olalala on n’était pas au courant, ça fé réflairchire ! Le tout accompagné d’un Samuel L. Jackson parodie de lui-même et une mise en scène mauvaise, très mauvaise.. Même les effets spéciaux sont dégueulasses, ça donne vraiment envie de passer sous un train. J’en souffre encore rien qu’en écrivant ces lignes. Le traumatisme est bien là mes amis.

Le gore n’a jamais été aussi long à regarder –mais dans le mauvais sens du terme. C’est la première fois de ma vie que je vois du gore « propre« . Rien de très dérangeant à l’écran, au cas où cela choquerait les -16ans. Les pièges et les scènes de torture sont tout simplement sans intérêt –sauf éventuellement une séquence du film. Aucun éclair de génie, aucune prise de risque, aucune réelle tension.. L’intérêt pour le sort des personnages est proche de zéro. Bref, j’ai regardé jusqu’au bout par respect.. Mais c’est la dernière fois que je respecte ce genre de film.

En deux mots

Film de merde.

0,5

Note : 0.5 sur 5.

ABONNE TOI AU SITE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :