CRITIQUE | FILM

LE DERNIER MERCENAIRE : Jean-Claude is Back !

A l'occasion de ses 60 ans, l'immense, le cultissime, la légende Jean-Claude Van Damme est de retour sur nos (petits) écrans. Be Aware les amis, the King is Back !

ÇA raconte quoi ?

Richard Brumer, surnommé la Brume, est un ex-agent des services secrets français. Il est absent des radars depuis plus de trente ans maintenant. Est-ce une désertion ? peut-être bien. Alors qu’il fait sa vie de son côté, plus ou moins loin des guns et des problèmes, il est contraint de reprendre du service. Heureusement, pensez au scénario tout de même !

Il se trouve que son rejeton a des très gros ennuis : il est accusé (à priori à tort) d’être impliqué dans pas mal d’affaires mafieuses. Par conséquent, plus le choix pour ce vétéran (dans la vie comme sur grand écran) de reprendre les armes et d’aller casser des bouches. Mais cette fois-ci, il ne sera pas seul. Il va dépoussiérer son carnet d’adresses pour contacter une bande de jeunes de banlieue et un fonctionnaire un poil barré. Une belle équipe en perspective.   

Notre humble avis

Il est toujours plaisant de voir notre Jean-Claude Van Damme à l’action. Bien qu’ici, il n’y en ait pas tant que ça -surprise motherfucker. En effet, Très peu de choses à se mettre sous la dent en matière de bagarre. Pour une fois avec Van Damme, ce n’est pas le cœur du film.

Effectivement, l’aspect comique est bien plus mis en lumière que la bagarre dans ce film. On est bien loin des actioners movies des eighties, même si le réalisateur (David Charhon) y fasse évidemment référence. Et cet humour alors, il est comment ? Eh bien il fonctionne dans la plupart des cas, avec des personnages plus ou moins vus et revus certes, mais donnant vie à de vrais moments comiques. De quoi lâcher quelques petits rictus et parfois même de rigoler sur certaines séquences. Oui, ce n’est pas la comédie de l’année non plus.

Concernant la réalisation, on a le droit à quelques mises en scène ingénieuses (travelling circulaire à 360° entre autres), et certaines scènes de combat sont plutôt bien rythmées -Elles rendent grâce à la légende qui porte le film. On pourra également se satisfaire d’une scène de course-poursuite assez nerveuse, de quoi nous tenir en haleine quelques minutes de plus. Bref, c’est sympathique sans pour autant faire sauter au plafond. Concernant la Légende, celui qui carry le film, il se prête volontiers à l’exercice d’autodérision. Le reste du casting est assez sympa, avec beaucoup de nouvelles têtes, mais aussi des bien plus connues. On y retrouve notamment Eric Judor qui fait du Eric Judor, Alban Ivanov qui fait du Alban Ivanov, Patrick Timsit qui fait (malheureusement) du Patrick Timsit.

En deux mots

De quoi satisfaire les fans de JCVD, mais ce n’est pas un retour qui casse des briques non plus

2

Note : 2 sur 5.

ABONNE TOI AU SITE !

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :