CRITIQUE | FILM

MEURTRIE : Halle Berry entre dans la cage !

Clé de bras, œil au beurre noir, hématome sur la jambe, non vous n'êtes pas sur la chaine Youtube d'Ibra TV, vous regardez le premier film réalisé par Halle Berry !

ÇA RACONTE QUOI ?

Jackie Justice est une ex-championne de MMA, Mixed Martial Arts pour les novices. Ce sport consiste à mettre deux personnes dans une cage et.. à les laisser se taper sur la gueule. Ça peut très bien partir en pied-poing comme en clé de bras pour résumer. Jackie Justice a terminé sa carrière sur une très mauvaise note, elle a pris une sacrée raclée. Mais alors qu’elle est au fond du trou, son coach et petit-ami Desi la pousse à participer à un violent combat clandestin

On a connu de meilleurs conseils de la part d’un petit-ami, vous en conviendrez. La prestation de Jackie attire cependant l’attention d’un promoteur qui lui promet de l’aider à reconquérir sa place dans l’octogone. Elle est donc de retour sur le ring et surtout dans la salle d’entrainement. Mais le chemin de la rédemption prend un tournant inattendu quand Manny, le fils que Jackie a abandonné alors qu’il n’était qu’un bébé, débarque chez elle..

NOTRE HUMBLE AVIS

Halle Berry renfile les gants, et cette fois-ci, elle n’est pas que devant la caméra. Pour son premier long-métrage en tant que réalisatrice, elle s’attaque au domaine du sport de combat.

On a connu plus simple comme premier défi en tant que réalisatrice. Le sport n’est jamais simple à filmer, et c’est encore plus difficile quand on met en images de la baston. Pourquoi ? Parce que les mouvements, les coups, sont compliqués à rendre réaliste devant une caméra, même si beaucoup de films ont réussi le défi -#RagingBull. Mais aussi parce qu’on retrouve toujours la même rengaine dans le récit : sportif déchu -> se remet au travail -> succès à nouveau avec le dépassement de soi.. On connait le scénario par cœur. Pour Meurtrie, Halle Berry ne va pas tant s’éloigner de cette trame narrative, pourtant, elle apporte une nouvelle couleur au genre. L’importante dimension dramatique donne de la consistance au propos. On nous parle de sport, de dépassement de soi, mais pas que. Le personnage de Jackie Justice est travaillé sur toutes les facettes, il se dévoile entièrement aux spectateurs, sur le ring comme dans la vie personnelle.

Halle Berry porte d’ailleurs le film avec poigne –en tant qu’actrice. Sa prestation est surprenante, l’empathie vient tout naturellement pour cette combattante MMA au fond du trou. On est touché par le destin singulier de cette femme courageuse dans la cage jusqu’aux retrouvailles avec son petit garçon –qui joue plutôt bien sans rien faire finalement. Sur l’aspect technique, en revanche, on est beaucoup moins épaté. Sans être de mauvaise facture, la réalisation reste ordinaire, mais globalement efficace sur certains temps forts. La bande originale rappelle une petite vibe 90’s, certaines séquences font légèrement penser à 8mile. En résumé, tout n’est pas parfait, mais ce long-métrage reste assez bon pour un premier passage derrière la caméra.

EN DEUX MOTS

Quelques défauts, mais ça fonctionne. On est touché par l’histoire de cette ex-combattante de MMA. Halle Berry réussit donc son premier film derrière la caméra ! 

3,5

Note : 3.5 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :