CRITIQUE | FILM

LA MAIN DE DIEU : drame, football et cinéma pour une maestria italienne !

Prenez vos bagages, aujourd'hui, on embarque pour Naples. Ses côtes, ses rues, son volcan, son ambiance, tout est là pour un drame à l'italienne. Notre avis sur le nouveau film Netflix

ÇA RACONTE QUOI ?

Le quotidien d’une famille modeste des quartiers de Naples dans les années 80. Naples en 1984 ? C’est aussi l’arrivée d’el pibe de oro, Diego fuckin‘ Maradona, footballeur légendaire considéré encore par beaucoup comme le meilleur de tous les temps –*laughs in Messi*. Dans ce long-métrage, on découvre la ville à travers les yeux d’un jeune garçon, Fabietto, grand amateur du ballon rond en pleine puberté.

Alors qu’il passe des jours paisibles auprès des siens, une série de drames familiaux va venir grandement l’affecter. Le jeune homme, qui semble déjà très instable émotionnellement, va alors trouver refuge dans le 7ème Art. Un abri, puis très rapidement une grande passion, pour au final devenir bien plus. De quoi occuper ses journées, mais aussi nourrir ses grands rêves.

NOTRE HUMBLE AVIS

Quelle magnifique fresque familiale ! Quand Netflix ne chie ouvertement pas à la gueule des adaptations animées pour renflouer ses caisses, la plateforme de svod sait donner une chance à de bons projets –n’adaptez pas Megaman svp.

Le grand tour de force du réalisateur Paolo Sorrentino est de mettre en images une galerie de personnages à la fois indispensables et génialement atypiques: un adolescent en pleine puberté, une tante devenue malade depuis une fausse couche, une mère de famille farceuse, un père doux mais infidèle, un grand frère taquin et sensible, une vieille qui ne dit que des insultes.. Des membres de famille réalistes, avec des qualités comme des travers. La photographie sublime de ce long-métrage permet également d’apprécier pleinement la beauté des ruelles napolitaines, l’architecture de sa ville ainsi que la topographie de ses paysages naturels bordant la Méditerranée. La réalisation dessert, quant à elle, les jeux d’acteur. Certains plans proches du visage permettent d’apprécier l’entièreté du talent de ce casting.

Si la mise en scène paraît parfois assez classique, elle n’en demeure pas moins diablement efficace, et même originale sur certaines séquences. D’ailleurs, si le film se veut être un drame, on y retrouve également bon nombre de codes d’autres genres comme le thriller ou même un brin d’horreur. La lumière, les décors et la bande originale viennent parfaitement servir ces partis pris. Au niveau du casting, si aucun des acteurs n’est connu ou reconnu à l’international, ils n’en restent pas moins tous convaincants, du plus petit rôle au plus important. La performance du jeune Filippo Scotti est cependant légèrement au-dessus du lot. Il parvient à passer du frêle adolescent au jeune adulte sans difficulté, le tout en exprimant un panel d’émotions conséquents. 

EN DEUX MOTS

Un film très touchant que vous pouvez voir les yeux grands ouverts pour découvrir Naples et tous les membres atypiques de cette famille italienne

4

Note : 4 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :