CRITIQUE | FILM

355 : l’union des espionnes fait la force

Simon Kinberg, artisan majeur de la saga X-Men, revient aujourd'hui avec un film d’action dans lequel une arme technologique tombe entre de mauvaises mains. Vous connaissez la chanson !

ÇA RACONTE QUOI ?

Cinq femmes issues de différentes agences de renseignement doivent travailler ensemble et affronter une terrible organisation mondiale aux funestes intentions. Pourquoi ? Car une arme technologique vient d’être découverte, et elle pourrait bien changer le destin de notre population mondiale si elle venait à tomber entre de mauvaises mains..

Pour réaliser cette mission à haut risque, il y a l’américaine Mason Brown (CIA), la britannique Khadijah (ancienne du MI6 et experte en informatique), l’allemande Marie Schmidt, la psychologue colombienne Graciela et la mystérieuse Chinoise Lin Mi Sheng. L’union fait la force comme on dit, mais cela va-t-il suffire pour stopper cette organisation criminelle ? Spoiler, oui comme dans tous les films d’action.

NOTRE HUMBLE AVIS

Un film au casting cinq étoiles et 100% féminin, voilà les armes de 355 pour séduire les spectateurs. La catégorie « film d’espionnage » n’a jamais vraiment été ma tasse de thé. La faute très souvent à des scénarios qui ont facilement tendance à s’emmêler les pinceaux entre leurs twists et autres rebondissements. Bref, c’est vite le bordel..

À ma grande surprise, cela n’est pas le cas ici. Si dans le fond, cette histoire d’espionnage ne revêt rien d’extraordinaire, elle a le mérite d’être suffisamment structurée pour être compréhensible. Dès le début du film, on nous présente cette arme technologique surpuissante (un simple disque dur en réalité) qui sera tout l’enjeu de l’intrigue. Le scénario ne s’embarrasse pas à la présenter plus en profondeur, mais nous explique simplement son pouvoir de contrôler le monde. La pauvreté de développement rend évidemment plus simple l’exposition des enjeux me direz-vous (et vous avez certainement raison). Toutefois, le film devient assez intéressant au moment de présenter les différentes espionnes. Chaque personnage est présenté avec une personnalité propre, et le film tente de développer un background à chacune. Cet effort se ressent, et c’est agréable. À noter également, les bonnes performances des actrices, notamment Jessica Chastain que l’on sent très impliquée. Logique, puisqu’elle est à l’origine du projet, et en est d’ailleurs l’une des productrices. On profite aussi d’une bonne prestation de Penélope Cruz.

Malgré cela, cette histoire n’arrive jamais à se transcender, et même si les personnages sont plaisants à suivre, le film ne revêt jamais une certaine puissance que l’on pourrait exiger des films d’action. Cette difficulté est due notamment à des défauts d’écriture sur certains autres personnages caricaturaux et/ou mal interprétés, comme c’est malheureusement le cas avec Sebastian Stan (qui est pourtant un acteur que j‘apprécie beaucoup).  À côté de cela, la pauvreté du scénario se fait ressentir sur la longueur, et les quelques rebondissements sont souvent trop prévisibles. Le film reprend la forme classique des histoires d’espionnage et ne propose pas grand-chose d’original. La mise en scène n’est pas franchement réussie : les scènes d’action sont souvent illisibles avec une caméra qui tremble comme si elle avait Parkinson, ce qui rend les chorégraphies très difficiles à suivre. Celles-ci sont, là encore, peu novatrices, même si dans l’ensemble elles restent correctes. Malheureusement, dans la globalité, cela donne un film d’action un peu trop insipide.

En conclusion, le long métrage n’est pas nécessairement mauvais malgré quelques défauts que nous venons de citer. Il reste dans l’ensemble un film d’action plutôt correct et divertissant, avec un scénario sans grande inventivité mais assez efficace. Ce film manque clairement d’audace, et cela se ressent très vite. À noter cependant que le casting cent pour cent féminin tient bien la route. Le film traite ces espionnes avec beaucoup de naturel, sans jamais les comparer à des hommes, ce qui est très agréable. À aucun moment le film n’insiste sur des comparaisons, il est fluide à ce niveau-là. Cela nous évite l’écueil du féminisme de comptoir que l’on pouvait retrouver par exemple dans Ocean’s 8. Bref, de quoi occuper un temps, mais sûrement pas le film mémorable de ce début d’année.

EN DEUX MOTS

Un long métrage pas nécessairement mauvais, malgré quelques défauts. Il reste dans l’ensemble un film d’action et d’espionnage correct avec une histoire qui tient la route, mais sans être transcendant et sans réinventer le genre.

2,5

Note : 2.5 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :