CRITIQUE | FILM

MOONFALL : Emmerich signe sa chute

Jusqu'où peut-on négliger le scénario ? Je propose de créer une échelle de mesure en 'Emmerich' pour se faire une idée. Notre avis sur le dernier film de ce réalisateur.

ÇA RACONTE QUOI ?

Dans la stratosphère, des astronautes sont en train de bidouiller leur navette spatiale tout en discutant du beau temps. Bientôt à court de blagues pas drôles pour un sou, le réalisateur Roland Emmerich décide d’appuyer sur le gros bouton rouge pour envoyer le scénario : une force mystérieuse provoque la chute de la Lune, qui menace de s’écraser sur la Terre.

L’ancienne astronaute, Jo Fowler pense avoir la solution pour empêcher cette catastrophe, mais peu de gens croient en elle. Seuls un astronaute qu’elle a connu autrefois, Brian Harper, et un théoricien du complot, K.C. Houseman sont de son côté. Le trio va alors tenter une mission impossible dans l’espaceOù est Thomas Pesquet ?

NOTRE HUMBLE AVIS

C’était le projet de trop pour notre Roland Emmerich.. A mi-chemin entre le film pop-corn qui satisfera les moins exigeants et le nanar bien grassouillet, Moonfall se retrouve un peu la lune entre deux chaises.

Bon sang, ce n’est plus possible Emmerich.. Il faut faire un effort là.. La recette de Moonfall semble assez simple : mettre au fond d’un chapeau quelques petits papiers avec comme annotation : « The Expanse« , « Interstellar« , « Star Wars« , « Matrix« , « First contact ».. mélangez cinq fois, et tirez au hasard. Inspiration ou plagiat, cela a finalement peu d’importance, étant donné que le résultat est dans tous les cas très très mauvais. Entre une première heure aussi molle qu’un mollusque, et une deuxième qui peine à exister, il n’y a absolument rien à se mettre sous la dent durant l’intégralité de ce long-métrage. Pas un petit bon point à délivrer, malheureusement. En même temps, ce n’est pas comme si on ne l’avait pas vu venir.. Rien que la bande-annonce..

Encore une fois, la seule raison de voir les films de Roland Emmerich subsiste dans les plans spectaculaires d’explosion en tout genre. Il va falloir apprendre à tempérer.. Il y a des limites à tout, surtout lorsqu’il s’agit de repompage d’idées ici et là. Aucun souci pour s’inspirer des grandes œuvres du genre, tout le monde le fait, mais ici, il a simplement additionné toutes ‘les explications‘ déjà vues au ciné ou à la télé. Pour rendre plus agréable votre séance, munissez-vous d’un bingo avec les plus grands clichés de films de science-fiction. Un cul-sec pour chaque ligne réalisée et la séance sera tout de suite plus fun. Le reste du film est fâcheusement tout aussi affligeant, le casting est pourri de l’intérieur, Halle Berry n’y changera rien – il y a même Warren de Conjuring. Bref, avec de tels moyens, c’est presque une offense de nous sortir ça. Bonne chance pour supporter cette séance, et désolé, mais la maison ne rembourse pas les mauvaises expériences cinématographiques.

EN DEUX MOTS

Regardez The Expanse, Interstellar, Matrix et Star Wars. Méprisez avec un immense dédain Moonfall

0,5

Note : 0.5 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :