CRITIQUE | FILM

LES VEDETTES : on ne demande qu’à en rire !

Après un premier long-métrage globalement bien reçu, et un passage dans la filmographie de Dupieux, le Palmashow décide de revenir braquer le 7ème Art en humour.

ÇA RACONTE QUOI ?

Daniel et Stéphane sont deux collègues exerçant le métier de vendeur dans un magasin d’électroménager. Aucun des deux ne peut se voir en peinture, mais ils partagent la lassitude de leur condition, se rendant compte que leurs vies tournent en rond et ne riment à rien. Daniel, pas mal endetté, convainc alors un Stéphane assez simplet de participer à des jeux télévisés pour se refaire, et ainsi pouvoir sortir la tête de l’eau.

Dans cette optique, ils vont s’entraîner à mémoriser les prix de plusieurs appareils électroniques afin de remporter un jeu télé qui n’est pas sans rappeler Le Juste Prix de Vincent Lagaffe. Avec l’arrivée d’un succès inespéré, ils vont revoir leurs ambitions à la hausse et bientôt ne plus toucher terre, gonflés d’égo et d’orgueil.

NOTRE HUMBLE AVIS

Le retour du Palmashow sur grand écran est réussi ! Que dire de plus, mis à part que le film permet de passer seul ou à plusieurs un excellent moment dans une salle de cinéma. Avec ces deux-là, tout respire la bonne humeur et surtout la bonne volonté. On sent tout de suite que tout le monde est impliqué et à envie de faire ce film. Au niveau des dialogues et de la mise en scène, c’est du pur jus Made in Palmashow. L’humour ne sera pas sans rappeler celui de leurs sketchs (aux millions de vues maintenant), donc si vous êtes un fan de la première heure, vous allez être servi. Pour ne rien vous cacher, on le sentait déjà rien qu’à la bande-annonce et aux différentes campagnes de promotion du long-métrage. La réalisation reste d’ailleurs dans l’esprit de leur humour aussi, toujours dirigée par Jonathan Barré c’est le cas de le dire !

À  l’instar de leurs sketchs bien connus du grand public, la chanson « Simplement Dan » va très certainement devenir virale, ou du moins vous rester en tête pendant des semaines entières –ça fait cinq jours, et elle est toujours là. Je ne serais pas surpris de voir la chorégraphie parodiée sur les réseaux sociaux, tant elle est mythique. Le film est une comédie qui ne se prend pas la tête une seule seconde, cependant, il y a aussi matière à réflexion dans les dialogues ou les situations. Ce nouveau projet Palmashow est en réalité ce que l’on attendait de ce duo, ni plus, ni moins. On commence vraiment à s’attacher à ces deux-là et surtout à leurs personnages. Bref, de l’humour simple, mais revigorant, et on en a bien besoin de temps en temps.

EN DEUX MOTS

A consommer sans modération. Merci d’exister les mecs !

3,5

Note : 3.5 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :