CRITIQUE | FILM

CYRANO : une adaptation enivrante

Le réalisateur britannique Joseph Wright revient avec un projet bien ambitieux : adapter de nouveau l'une des pièces les plus populaires du théâtre français, Cyrano de Bergerac.

ÇA RACONTE QUOI ?

C’est au collège ou au lycée, et plus précisément en cours de français, que vous avez forcément dû entendre parler de Cyrano de Bergerac, la pièce de théâtre du tout aussi célèbre Edmond Rostand. Pour les plus cancres d’entre vous ou pour ceux qui ont subitement perdu la mémoire au lendemain du Bac de Français, en voici un petit récapitulatif.

La pièce raconte l’histoire de Cyrano de Bergerac, un soldat poète éperdument amoureux de la douce et tendre Roxanne, son amie d’enfance. Mais la friendzone n’est jamais loin et nous assistons à la nouvelle chute d’un combattant -soldat à terre!!. Qu’à cela ne tienne, Cyrano continuera à l’aimer en secret à travers le beau Christian, par lequel il lui soufflera les mots qu’il ne peut lui dire en face, par crainte d’être repoussé.

NOTRE HUMBLE AVIS

Dès les premières minutes, on remarque la beauté des décors et des accessoires. Ces deux éléments sont mis en valeur par une photographie soignée, au plus proche du réel, le tout flirtant avec la féerie de la pièce. Ça s’annonce très bien !

Et c’est définitivement le cas plus on avance dans ce long-métrage. La lumière est également très bien maîtrisée de sorte à nous donner des indices sur les émotions des personnages, sur leurs intentions. Elle nous aiguille également quant à la gravité de la situation, particulièrement dans les contextes les plus tendus. Toutes ces prouesses techniques viennent encenser une mise en scène puissante, en parfaite symbiose avec les chorégraphies. Cyrano évolue dans un environnement qui par moment nous rappellera le passé de ‘Main du Roi‘ de l’acteur (si vous criez au spoiler, it’s been 4 years guys..), mais le personnage est totalement différent cette fois-ci, pas du tout sage, porté sur la bouteille et désabusé.. Ah bah si en fait. Plus sérieusement, on y retrouve un Peter Dinklage touchant au possible, tant à travers sa gestuelle, que dans ses échanges verbaux. Son jeu d’expression faciale vous fera autant rire que pleurer, et c’est déjà de loin une de ses meilleures prestations !

Le reste du casting est tout aussi géniale et convaincant, surtout dans les différentes chansons et chorégraphies. Le tout dégage vraiment cette ambiance théâtrale qui rend ainsi hommage au format d’origine de l’œuvre. Que vous aimiez ou non les musicals (comédies musicales), Cyrano offre une expérience tellement singulière que vous y trouverez certainement votre compte. Les (déjà cultes) mélodies se marient à merveille avec les jolis mots, qu’ils soient chantés ou simplement prononcés en rimes et en proses. L’émotion est bien présente tout du long, et la scène de fin risque aussi de vous tirer quelque chaudes larmes.. Bref, vous l’aurez compris, ce film est une véritable pépite et les quelques doutes qui subsistaient jusqu’à la sortie se sont vite évaporés. On ne peut que féliciter Joe Wright pour le très bon travail qu’il accomplit ici, c’est une superbe surprise. J’ai envie de me pavaner dans des ruelles pavées, étroites et sales en chantant mon blues maintenant, c’est malin.

EN DEUX MOTS

Une respectueuse et très séduisante adaptation de l’œuvre originelle d’Edmond Rostand, avec une prestation majeure de l’acteur Peter Dinklage. Cyrano est la très bonne surprise de la fin de ce mois de mars 

4

Note : 4 sur 5.

Abonne toi au site !

(1 commentaire)

Répondre à Light And Smell Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :