#TOP10

#TOP10 : les meilleurs personnages de série

Le classement officiel des héros les plus stylés de l'histoire des séries tv. Si tu n'es pas d'accord avec ce top 10, c'est que tu as forcément mauvais goût.

#10 : THOMAS SHELBY dans Peaky Blinders

Cet homme sera sûrement la cause de milliers de cancers de poumon chez les spectateurs de la série. Au-delà d’avoir un sacré charisme dans ce rôle, Cillian Murphy confirme tout son talent à travers un personnage ténébreux et captivant. Thomas Shelby est indéniablement l’un des personnages les plus torturés de ce top 10. Le tout bien enrobé dans un environnement aussi crade et sombre qu’est la banlieue de Birmingham. Bref, le carrière goal de tous les étudiants en Ecole de commerce ou le businessman de la rue, comme on le surnomme.

#9 : JIMMY MCGILL dans Better Call Saul

L’avocat Jimmy McGill fait sa première apparition dans l’inévitable série Breaking Bad, et ce n’est pas pour rien qu’il a désormais sa propre série. Avocat haut en couleur, extravaguant et roublard, il a su attirer l’attention de tous les fans de la série à la métamphétamine par sa prestance et son aura tout aussi comiques qu’efficaces. Plus connu sous le nom de Saul Goodman, ce personnage sera magnifiquement décliné dans la série Better Call Saul, un projet aux airs de Suits version Albuquerque. Il est également célèbre pour ses publicités télévisées à faible budget et ses affiches imprimées mythique dans la ville.

#8 : CIRO dans Gomorra

Il est difficile de se faire une place dans l’organisation mafieuse de Napoli, et Ciro a bien cravaché pour en être un titulaire indiscutable. Véritable mentor dans la première saison en formant le fils héritier d’un des plus grands patrons de la pègre, il va devoir par la suite agir pour ses propres intérêts. Il sera obligé de se frayer un chemin dans les décombres et les ruines de tous ces affrontements mafieux. Ciro l’immortel est un personnage plein de résilience et sûrement l’un des protagonistes les plus mauvais de ce classement.

#7 : JAIME LANNISTER dans Game of Thrones

Jaime a tout pour lui : plutôt beau gosse, fils de lord Tywin Lannister et destiné à une grande carrière militaire auprès de son père. Malheureusement, il est également en couple avec sa sœur jumelle. En réalité, Jaime Lannister est plein de contradictions. Au fil des saisons, il ne cessera d’évoluer, de changer d’opinion, de changer de camp pour tout simplement emprunter une voie qui ne lui était pas forcément destinée. Le genre de personnage que vous risquez de détester pendant la saison 1, pour finalement y être très attaché dans l’épilogue. Il est incontestablement le meilleur personnage de la série Game Of Thrones.

#6 : WALTER WHITE dans Breaking Bad

De simple professeur de physique-chimie à ignoble mafieux régnant férocement sur l’Etat du Nouveau-Mexique, il n’y a qu’un pas (ou plutôt plusieurs saisons). Sur le papier, ce scénario semble bancal ou beaucoup trop ambitieux. Pourtant, Vince Gilligan réalise l’exploit de faire passer cela comme une lettre à la poste pour sa série Breaking Bad. Sans conteste, l’une des plus grandes séries de l’histoire, et Walter White n’y est évidemment par pour rien -bien accompagné par le personnage de Jesse Pinkman

#5 : ELLIOT ALDERSON dans Mr Robot

J’ai écrit que Thomas Shelby était le personnage le plus torturé de ce classement ? J’ai menti. Elliot Alderson est certainement le plus tourmenté et le plus persécuté de tous ces personnages. Il est ingénieur en cybersécurité pour une mystérieuse entreprise Allsafe, ainsi que brillant hacker à ses heures perdues en plein cœur de New York. De prime abord, cela ne semble pas très sexy. Pourtant, Elliot est aussi un personnage envoûtant, embringué dans une dépression et une paranoïa qui prennent peu à peu possession de sa personne. Il est aussi construit autour d’une forte défiance à l’égard de notre société, et ce n’est rien à côté des dirigeants sordides qu’il va combattre. Fuck Society les amis.

#4 : TONY SOPRANO dans Les Soprano

Tony Soprano, ce nom en impose. C’est normal, car il est le patron de la famille mafieuse qui contrôle l’intégralité du New-Jersey. Mais cette série n’est pas qu’une affaire de mafioso, c’est aussi et surtout une affaire de famille. Tony Soprano est un homme acculé, par ses obligations de membre de la mafia, mais aussi par son rôle de père. Il devra faire face à toutes ces charges, celles de la famille de sang et celles de la famille de la rue. Comme un long fil rouge, ses consultations auprès de sa psychiatre seront un réel temps mort dans une vie mouvementée, où ses crises de panique (qu’il connaît depuis l’enfance) se multiplient. Personnage extrêmement complexe, il devra alterner entre vie de famille parfois ordinaire et maintient de son autorité face aux différents mafiosis.

#3 : BETH HARMON dans The Queen’s Gambit

Beth Harmon est sur le point de devenir un crack, le M’bappé des échecs. Passant toute son enfance dans un orphelinat, elle va apprendre les notions basiques de ce jeu au sous-sol, avec le concierge. Autant vous dire que c’est vraiment la street. Pendant toute sa jeunesse, elle sera également droguée avec des tranquillisants par le corps médical. Nous avons donc ici tous les ingrédients pour un destin à la Maradona et pour un personnage aussi fascinant que complexe. En plein contexte de Guerre Froide, Beth Harmon luttera au fil des épisodes contre son addiction à la drogue, tout en écrasant les meilleurs joueurs d’échecs de cette planète.

#2 : RICK dans The Walking Dead

Vous vous êtes déjà imaginé survivre à une apocalypse de zombies ? Rick Grimes est tout simplement la représentation parfaite de ce moment d’imagination. Au réveil d’un long coma, ce sheriff du comté de King va comprendre que le monde qu’il a connu n’est plus. Il va par la suite retrouver sa famille et former une troupe d’irréductibles survivants, qui évoluera au fil des saisons et des pertes. Rick est avant tout un leader charismatique. Tout au long des saisons, il devra faire des choix et prendre des décisions difficiles pour protéger sa nouvelle ‘famille’. Au-delà du combat constant face aux zombies, Rick devra faire face à la nouvelle nature humaine et se confronter à de grandes questions dans un tout nouveau monde, plus sauvage que jamais.

#1 : OMAR dans The Wire

Impossible de faire mieux. Omar Little est tout simplement une perfection d’écriture, d’interprétation et de charisme. Il est littéralement le personnage préféré de tous les fans de la série The Wire. Vous ne trouverez pas plus badass que ce protagoniste, Omar est un homme solitaire faisant régner le respect et la peur dans un milieu hostile. Il effraie les plus grands bandits du secteur à lui tout seul, c’est un dealer qui vole les autres dealers. Le visage balafré de haut en bas, il arpente les rues de Baltimore avec son un fusil de chasse sur l’épaule, chaque apparition est digne d’un western moderne. Au-delà de la panoplie, le showrunner de la série a eu l’idée brillante de rendre ce personnage homosexuel.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :