CRITIQUE | FILM

LE MONDE APRES NOUS : magnifique drame à la française

De la neige et un bon drame français. Peut-on imaginer une meilleure manière de débuter ce mois d'avril ? Notre avis sur 'Le Monde Après Nous' de Louda Ben Salah-Cazanas

ÇA RACONTE QUOI ?

Nous allons suivre la vie pas extraordinaire d’un jeune écrivain en galère (et Emmanuel Macron n’arrangera rien) qui, après un premier petit succès littéraire, tente de publier son tout premier roman. Parallèlement à cela, il survit grâce à des tas de petits boulots alimentaires, le but étant de pouvoir payer le loyer de sa collocation et remplir le réfrigérateur -la vie sur Paris coûte cher !

Lors d’une énième journée routinière, il fait la rencontre d’Elisa, une jolie étudiante de la capitale. Il tombe immédiatement sous le charme de cette dernière. Complètement fou d’elle, et aveuglé par tout un tas de pressions sociales (inconscientes ou non), il décide de s’installer avec sa moitié dans un appartement bien au-dessus de ses moyens. C’est la folie des grandeurs comme dirait De Funès. Il est dès lors prisonnier de ses besoins matériels, de son amour pour la belle Elisa et de ses rêves d’auteur.

NOTRE HUMBLE AVIS

L’été arrive dans quelques mois et on veut déjà nous rendre dépressifs ? La neige en avril, le rapport du GIEC et les élections n’étaient donc pas suffisants.

La déprime, le doute, l’angoisse, la peur et toutes les émotions négatives possibles, ou presque, viennent jouer des coudes dans un pogo dépressif se décantant lentement. Le Monde Après Nous est un long fleuve peu tranquille au discours aussi nihiliste que plein d’espoir -oui, je vous assure. Ce film vient chatouiller l’artiste et l’invite à se poser des questions plus ou moins essentielles sur son parcours et ses objectifs, à trancher entre ses rêves artistiques parfois compliqués à mettre en place et les critères imposés par une société qui ne les comprend pas ou peu. Surtout, s’ils ne font pas de sons entêtants aux paroles limitées pour s’enjailler en boîte –j’exagère à peine. Vous l’aurez compris, ce long-métrage pose énormément de questions et traite de divers sujets, c’est bien pour cela qu’il est très intéressant.

La mise en scène varie entre des séquences assez classiques et d’autres beaucoup plus pétillantes. De l’autre côté, le casting brillant coche absolument toutes les cases et les différents acteurs remplissent amplement leurs missions sur ce long-métrage. Il est presque sadique de se dire qu’on aime les voir se détruire, mais c’est bien le cas ici. On ne peut que constater ce cycle infernal d’une vie aux standards toujours plus exigeants, imposés par un système à bout de souffle –bla bla bla Le Joker on vit dans une société.. Pour ces personnages, le changement de mode vie brutal engendre de nouvelles manières d’aborder leur environnement, pour le meilleur comme pour le pire. Bref, on trouvera dans ‘Le Monde Après Nous‘ des moments de conflit et des moments de bonheur qui s’entremêleront dans cette course effrénée au matérialisme compulsif, au m’as-tu-vu. Avril semble être le mois des remises en question.

EN DEUX MOTS

‘Le Monde Après Nous’ est un film profond et touchant, comme sait le faire le cinéma d’auteur français. Le casting et le scénario permettent une implication émotionnelle totale du spectateur, ce n’est donc pas du tout inintéressant !

3,5

Note : 3.5 sur 5.

Abonne toi au site !

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :