CRITIQUE | FILM

CHOOSE OR DIE : le choix de couper Netflix

Netflix commence à nous faire de la peine. On esquive les créations originales tous les vendredis, mais elles continuent de gangrener le catalogue du géant de la svod.

ÇA RACONTE QUOI ?

Kayla est une jeune femme qui enchaîne les petits boulots pour payer le loyer de son appartement miteux, qu’elle occupe encore avec sa mère. Le quotidien n’est pas simple, surtout quand on a une maman accro au crack. Cette jeune femme a cependant une passion : Kayla bouffe des cartes graphiques et collectionne les claviers métalliques. Un jour, alors qu’elle flânait chez son pote gamer Isaac, elle découvre une cassette contenant un ancien jeu vidéo.

Tentés par un prix de 250K de dollars non réclamé, ils décident de redémarrer ce curieux jeu vidéo des années 80. Mais lorsqu’ils débutent la première étape, ils pénètrent dans un univers surréaliste où règne une terreur inédite. Chaque jour, à 2h du matin, le jeu lance un nouveau niveau de terreur. Vont-ils réussir à le termine en vie ?

NOTRE HUMBLE AVIS

Voici un film d’horreur qui ne fait pas peur, voici un long-métrage qui ne fait pas de cinéma, voici une véritable daube disponible sur la plateforme de vidéo à la demande à 8,99€ par mois..

Comment ne pas hésiter à couper son abonnement Netflix après cela, sérieusement. Ce nouveau long-métrage de la plateforme svod allonge la liste des créations originales décevantes. Le genre de projet écrit, tourné, produit à la va-vite, et ça se voit de la première à la dernière seconde. Tout est à côté de la plaque, à commencer par le scénario : un jeu-vidéo prend possession de la réalité et soumet des dilemmes horrifiques aux joueurs. En réalité, ce genre d’intrigue peut fonctionner si on joue la carte du surnaturel et/ou qu’on y apporte un peu de véracité, sauf que ce n’est jamais le cas ici. D’ailleurs, les personnages de ce film ne se posent jamais la question, ils arrivent à se convaincre en 5min de l’existence d’un tel phénomène. Impossible de croire foncièrement à cette histoire quand on a en face de nous une approche aussi basique et amateure. Le jeu est d’ailleurs lui-même débile, car il pose des dilemmes qui n’ont aucune logique. Que vous choisissiez la réponse A ou B, la conclusion sera parfois la même -où est l’intérêt. Tout cela n’est pas aidé par les caricatures de personnages de film d’horreur que nous avons à l’écran, du protagoniste principal au sidekick inutile..

Plus globalement, le projet est une véritable catastrophe truffée d’incohérences. Une histoire bidon aussi clichée qu’inintéressante, des personnages enfermés dans des stéréotypes de films d’horreur, des morts prévisibles, un climax débile.. On peut néanmoins trouver une qualité à ce long-métrage : il réussit à faire tenir toute cette merde en seulement 1h30min. Une véritable prouesse avec autant de bordel à l’écran. Évidemment, n’espérez pas rattraper tout cela avec l’aspect technique. Il n’y a aucun effort fourni, que ce soit pour la réalisation ou la mise en scène. Les personnes en charge ont branché la caméra, puis sont partis à la cafétéria le temps du tournage -je ne vois pas d’autres explications. Pas besoin d’écrire plus de lignes pour cette critique : le film est nul. Vous pouvez passer votre chemin, j’ai perdu 1h30 + 5min en écrivant cet article.

EN DEUX MOTS

Ce film va soudainement vous donner envie de couper votre abonnement Netflix

0,5

Note : 0.5 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :