CRITIQUE | FILM

ARISTOCRATS : le meilleur film (japonais) de l’année

Le cinéma japonais ne cesse de pondre des classiques. Après le récompensé 'Drive My Car' en 2021, nous voilà plongés dans les hautes sphères sociales de Tokyo.

ÇA RACONTE QUOI ?

A presque 30 ans, Hanako est toujours célibataire, ce qui déplaît à sa famille, riche et traditionnelle. Pour rassurer les membres de son entourage, elle va enchaîner les rencontres dans l’espoir de trouver l’âme sœur. Après plusieurs rendez-vous assez catastrophiques, elle rencontre Koichiro et croit avoir enfin trouvé l’homme de sa vie.

Malheureusement, elle réalise qu’il entretient déjà une relation ambiguë avec Miki, une hôtesse récemment installée à Tokyo pour ses études. Malgré le monde qui les sépare, les deux femmes vont devoir faire connaissance. Ce qui semblait une opposition évidente, se transforme en une rencontre enrichissante..

NOTRE HUMBLE AVIS

Parfois, il faut laisser une chance à des petits films sans grande promotion. Je vous garantis que vous ne le regretterez pas pour ce tout nouveau long-métrage japonais réalisé par Yukiko Sode.

Aristocrats est bien plus que ce petit film traitant une énième fois de ‘lutte des classes‘ dans ce pays compartimenté qu’est le Japon. Il aborde le sujet de la reproduction sociale, et c’est d’ailleurs tout le socle du scénario, mais ce long-métrage représente tellement plus. Il est avant toute chose un grand film féministe. Aristocrats traite le thème de la place de la femme de manière moderne, créant ainsi un contraste évident avec le patriarcat poussiéreux et encore présent dans la culture nippone. Ce sujet y est abordé avec une simplicité déconcertante, sans fioriture. Le scénario ne tombe pas dans la facilité d’une vision manichéenne, toutes les situations présentent une certaine pudeur avec beaucoup de non-dits et de silence. Ici, la rigidité des traditions et l’idéalisation de l’amour se percutent de plein fouet, mettant en lumière la stupidité d’une vie prédéterminée par des principes désuets. La plupart des personnages sont d’ailleurs pris au piège par des membres de la famille plus âgés, et c’est plus particulièrement la gente féminine qui subit les choix de vie de l’homme. Aristocrats présente ces femmes prisonnières de ce modèle, comme celles qui ont choisi une alternative, avec le personnage principal au milieu de cette équation.

Hanako est aussi déconcertante qu’ultra touchante. D’une justesse implacable, l’actrice Mugi Kadowaki donne un généreux élan à ce personnage, nous faisant passer par toutes les émotions. On ne peut se désintéresser de son histoire, tant elle est proche du réel et pourtant si éloignée de nous par l’environnement aristocratique dépeint. Ce long-métrage traite évidemment des différences de classes sociales au Japon, mais il le fera toujours d’une manière subtile. Notamment en mêlant le destin de Hanako et Miki, réunies ici de façon assez surprenante. Ce qui devait les opposer va finalement donner lieu à une rencontre enrichissante, presque une bénédiction pour le personnage principal. Sur l’aspect technique, la mise en scène est sublime et pleine de messages. On enchaine les coins reclus quand on aborde l’intimité, on traîne dans les plus hauts gratte-ciel de Tokyo quand on côtoie la bourgeoisie et on flâne dans des bistrots bruyants pour un cadre plus populaire.

En résumé, Aristocrats est un surprenant et saisissant long-métrage féministe. Si le film tire un peu sur la corde dans les dernières minutes, il a néanmoins l’intelligence de conclure sur une séquence pleine de satisfaction pour le spectateur. L’impression d’avoir passé une vie avec ce personnage..

EN DEUX MOTS

Malgré sa longueur, ‘Aristocrats‘ est certainement la meilleure surprise de ce mois d’avril. Un film qui passera malheureusement inaperçu, qui offre pourtant une excellente expérience cinéma et traite de manière pertinente le thème du féminisme 

4

Note : 4 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :