CRITIQUE | FILM

LE SECRET DE LA CITE PERDUE : résultat en demi-teinte !

Énième film d'aventure au titre bien ringard, 'Le Secret de la Cité Perdue' avait toutes les chances d'attirer un grand public via son casting alléchant et ses premières images farfelues. Mais qu'en est-il réellement ?

ÇA RACONTE QUOI ?

Loretta Sage, romancière brillante mais solitaire, est connue pour ses livres mêlant romance et aventures dans des décors exotiques. Alan, mannequin, a pour sa part passé la plus grande partie de sa carrière à incarner Dash, le héros à la plastique avantageuse figurant sur les couvertures des livres de Loretta. Alors qu’elle est en pleine promotion de son nouveau roman en compagnie d’Alan, Loretta se retrouve kidnappée par un milliardaire excentrique qui est persuadé qu’elle pourra l’aider à retrouver le trésor d’une cité perdue évoquée dans son dernier ouvrage.

Déterminé à prouver qu’il peut être dans la vraie vie à la hauteur du héros qu’il incarne dans les livres, Alan se lance à la rescousse de la romancière. Propulsés dans une grande aventure au cœur d’une jungle hostile, ce duo improbable va devoir faire équipe pour survivre et tenter de mettre la main sur l’ancien trésor avant qu’il ne disparaisse à jamais.

NOTRE HUMBLE AVIS

Le film d’Adam et Aaron Nee nous embarque dans une aventure assez barrée aux côtés de personnages (très) spéciaux. À commencer par un Chaning Tatum complètement décomplexé, s’éclatant comme un petit fou dans la peau de Dash, le modèle choisi pour poser sur les couvertures des livres de sa partenaire de jeu. Sandra Bullock, quant à elle, donne satisfaction dans son rôle, même si sa palette se voit assez restreinte par la chirurgie esthétique qui l’empêche clairement d’être totalement naturelle dans son jeu. Mais la star qui viendra voler la vedette aux autres comédiens est bien entendu Daniel Radcliffe. Le jeune et très très séduisant petit anglais incarnera ici un fils de milliardaire looser sur les bords voulant à tout prix retrouver un trésor caché. Un rôle qui le rendra délicieusement détestable.

Le film aura également la gentillesse de nous offrir son petit lot de caméos sympathiques, dont Brad Pitt fait partie. Par ailleurs, dommage que la promotion du film ait dévoilé son apparition dans les bandes annonces. Le côté fun et barré aurait pu être encore plus appuyé si l’acteur apparaissait par surprise dans le récit. Le Secret de la Cité Perdue, durant sa première heure, enchaîne les gags déjantés et explosifs : la danse de Channing Tatum portant une perruque blonde, la présentation du bad guy ayant préparé un buffet à volonté pour son otage, Brad Pitt qui casse des bouches dans sa petite voiture de location ou même une course-poursuite très amusante où Sandra Bullock se voit attachée à une chaise. Le tout commence de la meilleure des manière et le rythme tient relativement bien la cadence. Les clichés des films et romans d’aventure étaient tout de suite dénoncés et nous pouvions nous attendre à un possible renouveau du genre.

Mais cela est sans compter sur la deuxième partie nettement plus décevante. On sent que le rythme ralentit catégoriquement et que le cocktail de fun que la première partie nous avait offerts devient de plus en plus fade. On assiste dorénavant à des gags pas toujours très inventifs et pas réellement drôles. Le film se prendra encore plus au sérieux et essaiera de nous apporter une romance entre deux personnages où la mayonnaise ne prend pas. Le Secret de la Cité Perdue foncera aussitôt dans les tonnes de clichés que celui-ci a pris le temps de dénoncer juste avant. Le tout entrecoupé par des séquences très très peu intéressantes se déroulant hors de la jungle et suivant un personnage à l’humour forcé. La mise en scène reste cependant correcte et les effets spéciaux (même s’ils ne sont pas toujours très réussis) font décemment le travail.

Le Secret de la Cité Perdue est un film à la première heure particulièrement fun et décomplexée avec des personnages hauts en couleur. Une première partie surprenante qui se verra enterrée par une seconde déjà vue, monotone et assez peu intéressante. Néanmoins, la famille et les jeunes ados trouveront leur compte avec ce divertissement de taille.

EN DEUX MOTS

Un long-métrage d’aventure à la première partie fun, explosive et barrée, mais massivement ralentie par une deuxième partie où les fautes de goût et les clichés fusent à volonté (Sandra Bullock ressemble vraiment trop à Michael Jackson) 

2,5

Note : 2.5 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :