CRITIQUE | SERIE

HALO : non mais, halo quoi !

Paramount et Canal+ nous proposent une toute nouvelle série tirée du monument du jeu vidéo Halo. Une version moins interactive, moins travaillée et moins intéressante que celle de la XBox

ÇA RACONTE QUOI ?

Au 26ème siècle, alors que l’humanité est empêtrée dans une guerre intergalactique contre une menace extraterrestre connue sous le nom d’Alliance, le Dr. Halsey a créé les Spartans. Cette brillante scientifique a l’ambition de former des super-soldats génétiquement et technologiquement améliorés pour booster les capacités physiques et mentales de l’armée humaine.

John-117, le commandant d’une des unités, mène ses troupes vers le combat d’une main de fer. Droit, impartial et intègre, ce super-soldat va très rapidement ouvrir les yeux sur la situation actuelle et les dérives du commandement militaire. Et pour les gamers, ceci est bel et bien une adaptation du jeu vidéo Halo sur Xbox.

NOTRE HUMBLE AVIS

On entend souvent dire que ce n’est jamais une bonne idée d’adapter des jeux vidéo sur le grand ou le petit écran. Force est de constater que cette première saison d’ Halo enfonce le clou à ce sujet.

Sur le papier, le projet donne pourtant envie. Les premières images de la bande-annonce ont intrigué pas mal de monde, grâce notamment aux décors et aux costumes qui semblaient assez convaincants. Malheureusement, il suffit d’un seul épisode pour comprendre où nous allons mettre les pieds -spoiler : dans le caca. La série a au moins le mérite d’entrer rapidement dans le vif du sujet avec une avalanche d’action dès les premières minutes. Et s’il faut trouver des qualités à ce projet, on peut se laisser attendrir par le dynamisme des combats et la bonne intensité qui s’en dégage. En revanche, on sera beaucoup moins élogieux concernant la narration, qui est beaucoup trop décevante pour un tel projet. Les principaux personnages sont hélas dénués de charisme, ils n’ont d’ailleurs pas grand-chose à raconter hormis bramer durant chaque épisode : « je veux connaître mon passé et me venger ».

La série Halo n’apporte rien de neuf, on y retrouve tous les traits du genre science-fiction, mais en beaucoup moins bien exploités. On tourne vite en rond et l’ennui est palpable dès l’épisode 2. Si la trame narrative est moyenne, que dire des lignes de dialogue qui sont supposées donner du volume à tout ça. Au fil des minutes, on a vraiment l’impression que les échanges ont été écrits par une intelligence artificielle (non pas par Cortana, Siri ou Alexa, mais plutôt par Clippy le trombone assistant Microsoft). Tous les personnages ont l’air définitivement bêtes ou au moins naïfs.. L’intrigue perd d’ailleurs en puissance à cause des différents dialogues pas assez clairs ou idiots qui viennent parasiter le récit. Enfin, les premiers épisodes sont convaincants visuellement, puis on comprend qu’il n’y a que trois décors disponibles pour cette saison (désert, bureaux de commande, vaisseaux). C’est dommage, car comme précisé précédemment, les costumes et autres items sont assez sympathiques.

EN DEUX MOTS

Certains jeux vidéo doivent rester des jeux vidéo, et c’est définitivement le cas pour Halo. Malgré un univers riche et étendu, cette saison se perd dans une narration bordélique avec des personnages sans charisme. Un léger goût d’amateurisme s’en dégage. 

1,5

Note : 1.5 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :