CRITIQUE | FILM

LA DISPARUE : pour quelques balles perdues

Un être vous manque et tout est dépeuplé. Et quand tout est dépeuplé, Gerard Butler sort sa meilleure arme à feu et quelques boites de munitions. Notre avis sur le dernier film Prime Video

ÇA RACONTE QUOI ?

La future ex-femme d’un homme disparaît mystérieusement dans une station-service. Il n’en faut pas plus pour Brian Goodman, ces seules lignes de scénario suffisent pour un film d’action bien remuant. Notre héros, interprété par Gerard Butler, va devoir remuer ciel et terre dans une course contre la montre pour retrouver sa femme dans le ventre criminel de la ville.

Il met du cœur à l’ouvrage, il faut l’avouer. Il se retrouve dans une lutte inarrêtable, et cela, en pleine procédure de divorce. Comme tout autre personne civilisée, il fera appel à la police locale, mais il va vite comprendre qu’ils ne seront d’aucune aide. Surtout quand ils commencent à sérieusement le suspecter de la disparition de sa femme..

NOTRE HUMBLE AVIS

La Disparue est ce type de long-métrage qui ressemble à tous les autres films d’action. Une traque à l’homme classique, mais légèrement rehaussée par le niveau de badassitude de Gérard Butler, décidément toujours vénère –le type tire la tronche H24. Les choix de carrière de cet acteur convergent tous dans la même direction : on signe tous les deals où il y a de l’action avec un pistolet à balles illimitées –Coucou Liam Neeson et Steven Seagal. Quand au long-métrage, rien de nouveau sur la planète Terre. Le réalisateur Brian Goodman ne réussit jamais à surprendre ou à même intéresser son audience. Il se contente de suggérer le plat du jour, celui bien fade avec les aliments de la veille. La flemme d’arrêter le long-métrage en cours, nous visionnons cela jusqu’au générique de fin, pour finalement se coucher la tête lourde, souffrant d’une bonne migraine avec toutes ces balles qui sifflent.

Néanmoins, le rythme d’une petite heure et demie convient plutôt bien à l’histoire racontée. Sans être transcendant dans son écriture, le projet respecte le chemin standard du genre. En réalité, le film fait le café et il est probablement moins amer que le cuir des chaussures de Gerard Butler dans la trogne. Concernant les scènes d’action et de courses-poursuites, elles sont plutôt bien ficelées bien qu’elles manquent cruellement (là encore) d’ingéniosité -à moins que cela ne soit dû à un acteur principal vieillissant. Pour tout le reste, il n’y pas grand-chose à dire tant on tourne en rond dans l’habituel et le conforme. Les producteurs et le réalisateur de La Disparue semblent se satisfaire d’avoir l’acteur de 300 au casting, rien de plus et c’est bien triste !

EN DEUX MOTS

Un film d’action plus que standard, qui risque de vous rappeler des tonnes d’autres dans le genre. Il a au moins le mérite d’avoir Gerard Butler au casting !

2,5

Note : 2.5 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :