CRITIQUE | FILM

DAY SHIFT : un bain de sang, sans intérêt

Jamie Foxx et Dave Franco acceptent de massacrer du vampire dans cette nouvelle production Netflix. Un contrat qu'ils auraient mieux fait de ne jamais signer, pour le bien de toutes et tous..

ÇA RACONTE QUOI ?

Un père de famille, désormais divorcé, peine à joindre les deux bouts. À chaque jour suffit sa peine, mais le malheureux veut simplement offrir une belle vie à sa fille dans ce Los Angeles ensoleillé.. Cependant, son travail banal de nettoyage de piscine n’est en réalité qu’une façade. Il mène une double vie bien plus badass !

Sa véritable profession est : tueur de vampires. Au sein d’un syndicat international de chasseurs, Bud Jablonski s’efforce à nettoyer la ville de ces vilaines créatures. Difficile de concilier au quotidien une vie de famille avec des massacres de vampires, mais Bud n’aura pas le choix, surtout depuis qu’il connaît des problèmes d’argent..

NOTRE HUMBLE AVIS

Jamie Foxx est sur le point de nous pondre une trilogie de navets avec Netflix. Il participe au très mauvais Project Power en 2020, et nous surprend avec un film toujours plus mauvais deux ans plus tard. Pourtant, Day Shift avait vraiment tous les red flags possibles dans le scénario : Un père qui part en mission pour payer un appareil dentaire à sa fille, la musique ‘California Love’ en intro, Dave Franco qui se pisse dessus, Snoop Dogg au casting.. Franchement, c’est compliqué de faire pire sur les premières pages du script. Mais à l’instar du personnage principal, peut-être que Jamie Foxx est aussi en difficulté financière. Ceci expliquerait cela. En tout cas, Day Shift est une vulgaire parodie de tout ce que vous avez déjà pu voir dans le genre. Le film ne révolutionne rien et emprunte le plus mauvais à ses prédécesseurs, tout cela pour concevoir un plat avec beaucoup trop d’ail à notre goût..

Pas grand-chose à raconter sur la partie technique, la photographie ultra colorée ressort bien dans cette Californie ensoleillée, mais vraiment rien d’autre à se mettre sous la dent. Si le casting n’est pas mauvais, sachez que les personnages le sont. C’est presque insupportable de voir la bêtise de certains échanges entre les protagonistes. Et le plus épouvantable dans cette histoire, ce ne sont pas les vampires, mais bien l’humour. On est désespéré devant les différentes interactions entre Bud et son nouvel acolyte, l’archétype du méchant professionnel avec le petit nouveau tout fragile qui a des fuites urinaires.. Heureusement, les scènes de baston sont assez divertissantes. Le réalisateur J. J. Perry se fait plaisir en envoyant des gros massacres de vampires, longs et sanglants. En résumé, même si Day Shift assume son côté too much, le film rate complètement le coche en répétant toutes les erreurs de ses prédécesseurs. Par pitié, laissez Jamie Foxx en paix.

EN DEUX MOTS

Heureusement, la plupart des scènes de combat survitaminées nous empêchent de tomber dans un sommeil profond. Pour tout le reste, ce nouveau long-métrage Netflix est un bon plat réchauffé avec beaucoup trop d’ails à notre goût ! 

1

Note : 1 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :