CRITIQUE | FILM

SANS FILTRE : le meilleur film de l’année

Fraîchement récompensé au Festival de Cannes 2022 avec la plus belle des Palmes, le film du turbulent cinéaste Ruben Ostlund vient assurément bousculer la programmation du mois de septembre. Notre critique de 'Sans Filtre'

ÇA RACONTE QUOI ?

Après la Fashion Week, Carl et Yaya, couple de mannequins et influenceurs, sont invités sur un yacht pour une croisière de luxe. Désolé de vous décevoir, mais Magalie Berdah ne fait pas partie de ce long-métrage. Il n’est pas non plus question de drop-shipping ou autre arnaques CPF, nous allons suivre ce couple dans leur virée idyllique à bord de ce navire, rempli d’ultra riches grassouillets.

Mais tandis que l’équipage est aux petits soins avec les vacanciers, le capitaine refuse de sortir de sa cabine alors que le fameux dîner de gala approche. Les événements prennent une tournure inattendue et les rapports de force s’inversent lorsqu’une tempête se lève et met en danger le confort des passagers.

NOTRE HUMBLE AVIS

Sans Filtre va diviser, à tel point que c’est une véritable surprise que ce film ait remporté la Palme D’or 2022. Pourtant, Sans Filtre est bel et bien le film de l’année. Le réalisateur Ruben Ostlund nous propose, après le piteux The Square (2017), une satire hilarante sur les rapports de force. Pour ce projet, le travail du cinéaste baigne dans l’impertinence, et c’est avec ce nouveau film qu’il concrétise son statut d’enfant terrible du cinéma. Il prend un malin plaisir à décortiquer et moquer tous ses personnages et les différents milieux qu’ils côtoient. Une multitude de sujets est passée sur le grill : rapports hommes/femmes, féminisme, classes sociales, privilèges, patriarcat.. À chaque étape du film, le cinéaste s’efforce d’inverser les rôles ou de souligner au marqueur indélébile les différences entres chacun des personnages, volontairement stéréotypés. Avec en fil conducteur, le fameux et drôlissime ‘nous sommes tous égaux‘. Mais le seul moment où tous les personnages sont sur un même pied d’estale, c’est lorsque le poulpe a tourné..

Les plus aigris diront que les sujets ne sont traités qu’en surface et que le film manque de profondeur. Mais Sans Filtre n’est pas là pour nourrir le débat, il est là pour ridiculiser tout ce beau monde. Ce long-métrage est blindé de méchanceté gratuite, et c’est ce qui le rend automatiquement drôle. On rit de bon cœur grâce aux dialogues subtils, mais aussi face à certaines scènes trash. Tout cela est escorté par un casting parfait, avec des acteurs convaincants et surtout des gueules qui s’accordent complétement aux personnages -tout est une question de surdosage des clichés, sinon ce n’est pas drôle ! Ruben Ostlund réussit aussi à parfaire l’image grâce à de superbes cadres, la réalisation et la mise en scène sont de très bonne facture pour Sans Filtre. Il magnifie la bêtise de ses personnages avec une caméra placée toujours au bon endroit, se déplaçant avec justesse pour forcer le comique ou le trait de certaines situations rocambolesques. Enfin, la bande originale propose également une playlist très sympathique, le cinéaste joue d’ailleurs souvent avec les sons, en opérant du on/off durant plusieurs séquences de dialogues absurdes, et ça fonctionne à merveille. En résumé, Sans Filtre est la dose de comique bien grasse que l’on attendait pour parfaire cette année 2022, et on ne va pas bouder notre plaisir !

Ruben Ostlund réussit un parfait grand écart. Un raté complet en 2017 avec ‘The Square’ et une satire quasi parfaite en 2022 avec ‘Sans Filtre’. Un petit chef d’œuvre provocateur et impertinent, et un coup de cœur partagé avec le jury du Festival de Cannes

4,5

Note : 4.5 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :