CRITIQUE | FILM

LES BONNES ETOILES : pour en avoir plein les yeux

Coréen dans le casting, japonais dans la réalisation, mais exceptionnel sous toutes ses facettes. Le nouveau projet du réalisateur Hirokazu Kore-eda apporte un élan de tendresse sur nos écrans de cinéma. Notre critique du film 'Les Bonnes Etoiles'.

SYNOPSIS

Par une nuit pluvieuse, une jeune femme abandonne son bébé dans ce qu’on appelle en Corée du Sud, une ‘boîté à bébé’. Il est récupéré illégalement par deux hommes, deux trafiquants, bien décidés à lui trouver une nouvelle famille, et au passage ramasser un petit pactole comme ils ont déjà l’habitude de procéder.

Mais le destin va réunir ces différents personnages, la mère, les trafiquants et ce bébé, pour les mener dans un périple insolite et inattendu à travers le pays. Dès lors, et au fil des kilomètres parcourus, chacun trouvera sa place dans ce petit groupe restreint, pour finalement se découvrir au fil du voyage.

NOTRE CRITIQUE

Hirokazu Kore-eda adore voyager, et pour ce nouveau film, il le fait de deux manières. Premièrement, en nous transportant en Corée du Sud, tout en incluant un casting 100% Coréen (et pas des moindres). Et Secondement, en nous embarquant dans un dramatique road-movie, toujours en famille.

Présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2022, Les Bonnes Etoiles s’impose comme le film le plus touchant de l’année. Ce nouveau long-métrage du cinéaste japonais est un superbe road-movie familial sublimé par un casting qui donnera le sourire à toute votre salle de cinéma. D’abord, grâce au talent de Song Kang-ho (de retour de la croisette avec un prix de l’interprétation masculine dans sa besace), mais aussi par le reste du casting qui l’accompagnement divinement bien. On pourra par exemple retenir la prestation de la jeune IU, plus habituée à faire danser le monde entier sur ses derniers singles K-pop. Pourtant, elle brille à l’écran avec ce rôle de jeune mère complexe et poignant. En réalité, c’est l’alchimie du casting qui illumine le projet. Ces personnages sont interdépendant, que cela soit sur le ressort comique comme pour les séquences émotion. Les dialogues écrits par Hirokazu Kore-Eda permettent à ce beau monde de former un tout immuable, bref une famille.

Du pur feel-good movie avec des thématiques qui poussent à la réflexion sur des sujets actuels et modernes. On se laisse facilement porter par la magie de cette histoire accordée par l’harmonie entre ces personnages haut en couleurs et solaires. Ce nouveau long-métrage est également truffé de séquences émotion, qui resteront gravées dans votre petite tête. La pudeur du réalisateur japonais se marie à la verbalisation coréenne des sentiments, et tout cela forme un parfait cocktail de plaisir. Le cinéaste prend son temps pour développer les deux axes principaux du récit, mais c’est nécessaire. Rien ne sert de courir dans un road-movie de ce genre. La bande originale complète la palette dramatique de la meilleure des façons et accompagne les différentes étapes de notre famille (dé) ou (re)composée. Les cœurs de pierre vont fondre devant ce nouveau projet de Hirokazu Kore-eda, qui est peut-être, l’un des plus efficaces dans sa dramaturgie avec un sujet, encore une fois, universel.

Hirokazu Kore-eda continue d’embellir sa filmographie de tendresse avec un nouveau projet coréen dans l’âme. Certainement le projet le plus touchant de cette année, avec une mise en scène exceptionnelle, qui colorie ce road-movie de la meilleure des manières. L’un de nos coups de cœur du Festival de Cannes !

4

Note : 4 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :