CRITIQUE | SERIE

WANDAVISION : Marvel porte ses couilles avec sa première série !

Le retour de deux personnages cultes du MCU : Wanda et Vision. Ils ne se sont pas fait chier pour le titre du coup. Et attention, c'est la première série labellisée Marvel, la pression est donc palpable. Mais est-ce que la prise de risque s'avère être un pari réussi ?

Ca raconte quoi ?

Bon, avant toute chose, sachez que cet article est rédigé à la suite du 7ème épisode. On a du coup pas mal d’indices sur cette mystérieuse intrigue. Mais je ne vais pas spoiler. Wanda Maximoff, alias Scarlet Witch, et Vision sont deux super-héros mariés et vivants heureux dans la petite, mais très sympathique, ville nommée West-View. Tout est beau, tout va pour le mieux, il fait bon vivre dans cette zone pavillonnaire. Les voisins sont souriants, aimables, polis.. Hmm oui, c’est un peu bizarre, non ? Qui a des voisins aussi souriants que ça ? Et je ne parle même pas des parisiens qui lisent cet article.

Le temps passe vite quand on est heureux. Enfin, il passe un peu trop vite là. Du jour au lendemain on passe de la télévision cathodique en noir et blanc à l’écran plat LCD Samsung à 1 000€. Etrange. On commence à se rendre compte d’un phénomène un peu bizarre à West-View. Mais que cache cette mystérieuse ville ? Pourquoi les voisins sont-ils si agréables ? Pourquoi a-t-on l’impression d’être dans une sitcom pas drôle comme Friends ? Ah oui, et pourquoi cet enfoiré de Vision est vivant au fait ? Je vous rappelle qu’il a pris un front-kick par Thanos en live devant toute la ligue de super-héros. Bref, on a pas mal de questions en suspens..

Notre humble avis

Wandavision est pour l’instant l’étendard de la plateforme Disney+ avec TheMandalorian. Il est le premier projet série labellisé par la célèbre firme Marvel sur la plateforme. Et bah putain, ils ont des couilles pour proposer comme première série un truc pareil. Oui, Wandavision est plein d’audace. Le sujet, le format, l’intrigue tout était plutôt risqué sur le papier. Mais au final, c’est une réelle réussite et c’est un super message pour l’avenir.

En réalité, avec le passé et le succès du MCU, Disneyplus aurait pu nous sortir une série extirpée par le cul que les audiences auraient été au rendez-vous. Les projets Marvel, c’est un peu comme Michael Jordan : à chaque match les stats sont là. Et pourtant, cette-fois-ci ils ont innové. Par conséquent, comment ne pas attribuer de l’audace à ce projet. S’attaquer à des références sitcom de l’ancien temps comme Ma Sorcière bien-aimée était un réel risque. Pourquoi ? Parce qu’au final la fanbase Marvel est assez jeune (no disrespect aux quarantenaires avec le T-shirt Captain America). Donc les références à Malcolm in The Middle : OK . Mais à Ma Sorcière Bien-aimée : Aiie ! Et honnêtement, après le premier épisode, j’ai eu très peur. Le format sitcom était dur à encaisser au premier abord. Dieu bénisse, chaque épisode possède sa propre identité et la série avance crescendo.

Elle avance crescendo sur la forme mais aussi et surtout sur le fond. Wandavision va pérenniser son audience grâce à une intrigue très très prenante. Plus on avance, plus on a envie de savoir ce qu’il se passe dans cette ville. Et on nous donne quelques indices à chaque épisode, comme une petite friandise que tu donnerais à ton chiot pour le dresser. Du coup, ça rend accro. Du coup, on veut voir l’épisode suivant. Du coup, c’est bénéf’ pour Disneyplus. C’est un projet avec de l’audace tout en utilisant à bon escient les anciens films du MCU. Et puis ça buzz, tout le monde en parle. Chaque épisode a sa petite révélation qui donne envie de tweeter :  » WOOOOW incroyable l’apparition de *insérer ancien perso du MCU » ou « Woooooow c’est donc pour ça que *insérer action bizarre de Wanda * « .

On a également un jeu d’acteur juste et super intéressant. La symbiose entre Elizabeth Olsen et Paul Bettany est parfaite. Ca fonctionne, et l’effet est décuplé avec le format sitcom qui permet de mettre en avant une multiplicité d’interprétations des deux personnages. Globalement bien écrit, on rentre assez vite dans le vif du sujet une fois passé les deux premiers épisodes, et c’est également très prometteur pour la suite. On a hâte de découvrir le dénouement de cette première saison.

En résumé, la série Wandavision va plaire à tout le monde. Ca va satisfaire les nouveaux arrivants, car le sujet est compréhensible même sans avoir vu les 456 films Marvel. Et ça va évidemment régaler les aficionados avec beaucoup de petits bonbons/références semés dans chaque épisode. Le succès est au rendez-vous et c’est visible sur les réseaux sociaux. Vous avez du #Wandavision en Top Tweet tous les vendredis.

EN DEUX MOTS

Un projet Marvel plein d’audace, pour une fois. La pression monte crescendo, jusqu’au moment où le vendredi devient votre jour préféré de la semaine.

3,5

Note : 3.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :