CRITIQUE | FILM

OLD : il est temps de partir à la retraite M. Shyamalan

De quoi annuler vos vacances en bord de mer, mais pas de vous faire passer un bon moment dans une salle de cinéma. On vous parle (encore) d'un film à éviter

ÇA raconte quoi ?

Une petite famille bourgeoise vient de décrocher son billet pour une île paradisiaque. Ils débarquent dans un hôtel 5 étoiles, avec cocktails pour les accueillir –ça ne ressemble en rien à ton dernier voyage dans un airbnb où tu as récupéré les clés sous le paillasson. Notre chère petite famille va d’ailleurs bénéficier d’un nouveau privilège. Sous recommandation du maître d’hôtel, ils vont être conduits jusqu’à une plage privée, loin de la masse touristique.

Le rêve absolu pour l’instant. Vous vous en doutez, cela va vite dégénérer. Au bout de quelques minutes passées sur ce coin de paradis, ils y retrouvent un cadavre –ça commence mal. Mais bon, ça ne va pas gâcher leurs vacances pour autant apparemment.. En revanche, ils commencent à s’inquiéter lorsqu’ils comprennent que cette plage est une véritable prison.. Pire, au bout de quelques heures, ils se rendent compte que le temps à un effet dévastateur sur eux.. Un lieu paradisiaque où tu prends des rides assez vite..

Notre humble avis

Pff.. Pourtant, la bande-annonce était aguicheuse. Un petit concept sympa, quelques belles images de vacances et hop.. je me fais vite avoir par le marketing –encore une fois. Oui, Old est vraiment un film à éviter.. Surtout si vous devez vous taper un test PCR + payer 8€ votre place !

Par quoi commencer ? Par le début peut-être ? Vous allez comprendre dès les premières minutes que vous êtes tombé dans un traquenard. Au moment même où les personnages ouvrent leurs bouches, et plus précisément lorsque le gamin de cette famille s’exprime. En deux phrases, il énerve tout le monde. Le problème, c’est que TOUS les dialogues sont débiles dans ce film. De la scène d’introduction à la scène finale. Shiantmalan s’obstine à écrire lui-même ses dialogues, et il n’a pas la plume de Molière vraisemblablement.

Les conversations entre les personnages sont tellement connes.. et cela va plomber 80% des séquences de ce film. Les personnages passent leur temps à tout justifier, tout expliquer.. Pour parfois, bien prendre pour un con le spectateur. Ce qui donne forcément des séquences totalement sidérantes, qui ont d’ailleurs souvent fait rire ma salle de cinéma. L’impression que les acteurs récitent leurs textes, qui est lui-même écrit par un gamin de 16 ans en option audiovisuel.. C’est d’autant plus décevant quand tout ce merdier est accompagné par une mise en scène parfois brouillonne, rarement pertinente –S/O le combat de couteaux sur la plage.

On enchaine évidemment les étapes obligatoires du film, pour exploiter en loooong et en laaaarge le concept du « temps qui passe vite« .. Pourtant, il va bien falloir une bonne heure (une heure réelle) à nos protagonistes pour comprendre que le temps s’écoule plus rapidement sur la plage. Alors qu’il y a des mecs avec des doctorats dans le lot.. –je vous l’ai dit, ils sont tous cons. Absolument aucune surprise, tout est anticipable et le spectateur a toujours une longueur d’avance sur les personnages. Ce qui est vraiment agaçant.. Bref, un film bien ennuyeux comme tous les derniers Shyamalan finalement.

En deux mots

Il est temps de le dire haut et fort, Shyamalan est FINITO PIPO !

1,5

Note : 1.5 sur 5.

ABONNE TOI AU SITE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :