CRITIQUE | FILM

THE CHEF : cauchemar en cuisine

1h30 de pur condensé d'action.. en cuisine. Si vous souhaitez ressentir l'intensité de la restauration, c'est bien ici et non pas sur Top Chef !

ÇA RACONTE QUOI ?

Nous sommes en plein « Magic Friday », le vendredi avant Noël. La soirée la plus fréquentée de l’année pour tous les restaurateurs du monde entier. Dans un restaurant gastronomique de Londres, à quelques minutes du coup de feu dans les cuisines, tout le personnel est en ébullition..

Il y a de quoi, car on compte plus d’une centaine de couverts pour ce soir. Les problèmes s’accumulent autour du chef étoilé Andy Jones et de sa brigade. S’ajoute à cela la pression constante d’une clientèle toujours plus exigeante qui menace de mener le restaurant à sa perte, mais aussi des problèmes personnels du chef..

NOTRE HUMBLE AVIS

Cauchemar en Cuisine pour de vrai ? C’est bien ici que cela se passe et non pas sur M6. The Chef est un long-métrage en plan séquence de la première seconde à la dernière. Rien que pour cela, il faut le voir.

Évidemment, ce n’est pas la seule raison pour voir ce film, ça serait un peu léger sinon.. Quoique. On ne peut cependant pas occulter cette prouesse technique d’un plan séquence ininterrompu pendant 1h30. Il aura fallu seulement trois prises au réalisateur Philip Barantini pour avoir son rendu final. Vous avez peut-être devant vous le film le plus rapide à tourner de l’histoire. Bien plus rapide que les courts-métrages de ton Youtubeur préféré, par exemple. The Chef est d’autant plus impressionnant par son intensité et son rythme haletant, installez-vous confortablement avant de débuter la séance ! Tout est là pour vous faire vivre la véritable pression des cuisiniers, de la gestion des clients (cons) aux préparations des plats.

L’autre point à noter, c’est la prestation des acteurs. Rappelons-le, ils n’ont quasiment pas le droit à l’erreur. Stephen Graham est impressionnant, mais aussi bien accompagné par la talentueuse Vinette Robinson, par exemple. La diversité des personnages joue un rôle essentiel pour ce film. Parfois le temps de quelques minutes, nous suivons des personnages différents dans leur job quotidien, avec les bons comme les mauvais côtés –surtout les mauvais côtés. Malheureusement, ce long-métrage a aussi ses limites. Le plan séquence ne permet pas une créativité totale, limité par l’activité de la caméra incessante. C’est un film que l’on vit, on ressent l’instant comme si on était au restaurant. En revanche, on sort de la salle avec l’impression de ne pas avoir vu un film. L’expérience est plus forte que le cinéma, il n’en reste pas moins super accessible et saura donc trouver son public.

EN DEUX MOTS

The Chef n’est pas un film comme les autres. Intégralement réalisé en plan séquence (sans tricher), il restera dans les mémoires par la prouesse technique, un peu moins pour le reste.. 

3,5

Note : 3.5 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :