CRITIQUE | FILM

THE ADAM PROJECT : voyage dans le temps sans prise de tête

Netflix relance les superproductions familiales avec Shawn Levy aux manettes. Un film de divertissement blindé d'humour et jamais audacieux ? "Allo Ryan Reynolds!"

ÇA RACONTE QUOI ?

Adam est un jeune garçon de 12 ans qui passe son temps à dire ce qu’il pense, quitte à se faire remettre en place par tout le monde. Le problème, c’est qu’il en fait baver à sa mère et depuis la mort de son mari, elle a du mal à concilier son travail avec le quotidien auprès d’enfant turbulent. Un soir, alors que sa mère essaie de retrouver un semblant de vie sociale, Adam assiste à un événement étrange..

Des lumières bizarres éclairent le ciel au-dessus de sa maison, quelques minutes plus tard, il fait la rencontre d’un quarantenaire blessé. Rapidement, il se rend compte qu’il est son lui du futur de 2050.. C’est ici que débute une incroyable aventure. Ce pilote entreprend un voyage dans le temps aux côtés de l’enfant qu’il était et de son père disparu afin de soigner les plaies du passé, tout en sauvant l’avenir !

NOTRE HUMBLE AVIS

On a toujours le même problème avec Dwayne Johnson et Ryan Reynolds : depuis leur avènement, il n’y a aucun rôle sérieux dans leurs filmographies..

L’archétype des acteurs bankables qui ne font que des films bankables sans autre ambition que de tuer le temps. Le cinéma popcorn en d’autres termes, et The Adam Project de Shawn Levy n’échappe pas à cette règle. Le label Netflix va si bien à Ryan Reynolds, il a déjà été mis en lumière sur la plateforme à travers le soporifique Red Notice, il est de retour avec la même soupe. Entre-temps, il s’est également essayé aux jeux vidéo avec Free Guy, on peut sans conteste affirmer que tous ces projets se ressemblent dans leur manque d’inventivité flagrant. Mais nous n’allons pas cracher dans la soupe à chaque fois, The Adam Project reste un divertissement sympathique pour les soirées en famille. Et pour une fois, Ryan Reynolds nous faire ressentir quelques émotions, il en est presque convaincant. Concernant le reste du casting, Walker Scobell interprétant ‘Adam jeune‘ est vraiment la révélation du film. Il joue bien, tout en étant attachant et chiant à la fois -attachiant ?

En revanche, si vous ajoutez des costumes aux acteurs principaux, vous aurez très rapidement l’impression de regarder un film Marvel. Sans déconner, entre Ryan Reynolds, Mark Ruffalo, Zoe Saldana et tout cet humour très marvelesque, on pourrait presque penser à un film du métaverse. Il y a évidemment énormément de références pop-culture, dont tout un tas concernant Marvel, et elles sont plus ou moins subtilement amenées (mais très rarement utiles). Le rythme du film est plutôt bon et tient en haleine le spectateur de manière efficace, comme tout le reste d’ailleurs, ce qui ne laisse aucun temps mort pour l’ennui ou aller pisser. Enfin, on y trouve également de vrais moments drôles, comme de vrais moments touchants. Quant à la complicité entre le trio Ryan Reynolds, Mark Ruffalo et le très jeune Walker Scobell (qui ressemble beaucoup à Ryan Reynolds, il faut faire un test ADN), elle est totalement naturelle à l’écran et cela fonctionne parfaitement tout au long de ce long-métrage.

EN DEUX MOTS

Un film Netflix divertissant et efficace pour les soirées en famille. On y trouve un rythme bien maîtrisé et un humour pour les 7 à 77 ans. Mais comme dans la plupart des longs-métrages avec Ryan Reynolds, cela n’invente rien et on oubliera ce film dans quelques jours.

3

Note : 3 sur 5.

Abonne toi au site !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :